Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

mardi, mai 31, 2005

Stop à l'Europe!

Demain commence aujourd'hui, ou petit de-briefing à froid

Les Français viennent de s'investir massivement dans un vote sanction à l'égard du gouvernement actuel. La mauvaise humeur ô combien justifiée des Français, s'est donc finalement confirmée dans les urnes.

La clarté et la force de ce message ne peuvent cependant occulter le compromis originel objectif des forces nationalistes de gauche et de droite.

Le message est donc très clair, et c'est stop à l'Europe !

Aucune volonté d'aller plus loin, bien au contraire avec l'affirmation d'une révolution immobile : au risque de conserver le statu quo d'un présent parfois détestable et justement rejeté par les électeurs !

Les Radicaux de gauche s'assument pleinement dans leur volonté de transformation des crises politique et identitaire françaises, dans le seul cadre pertinent et réaliste qui est celui de l'Europe.

Nous entendons rester une balise bien visible pour l'ensemble de la gauche internationaliste, alors qu'un avis de tempête est lancé pour nos partenaires de la gauche de gouvernement.

Mon engagement politique personnel pour une République Européenne multiculturelle, rencontre pour la première fois le spectre d'une brutale perte d'influence de la France en Europe comme au dehors.

La francophonie perd également ses soutiens juridiques dans une Europe qui ne devrait plus tarder à parler, et surtout penser, en anglo-américain.

George Bush et Tony Blair seront dès cet été, en capacité d'imposer leur vision anglo-saxonne de dérégulation, d'atlantisme à une Europe déboussolée.

Longue vie au traité de Nice ultra-libéral tant décrié avant le vote, mais plébiscité hier dans les urnes.

Londres vient d'annoncer ce qu'elle entend mettre en place durant son semestre de présidence européenne qui débutera au 1er juillet.

Ce sera plus de libéralisation, plus d'intégration transatlantique, plus de dérégulations, plus d'économies dans les subventions publiques : bref, tous ces plus que le traité de Nice permet...

Demain, c'est déjà aujourd'hui pour les ultra-libéraux, décidément grands vainqueurs de ce scrutin.

Que c’est long, deux ans...

Daniel Paris, Parti Radical de Gauche

sites&blogs Annuaire politique