Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

mercredi, juin 15, 2005

Billet 02 - 15/06/05

* L’actualité

"Désaccord aigu" entre Blair et Chirac Tony Blair a reconnu l'existence d'un "désaccord aigu" avec la France sur le budget européen, mardi à l'issue d'un entretien à l'Elysée avec Jacques Chirac. Le chef de l'Etat français a souhaité pour sa part "un accord raisonnable et équitable" au sommet de Bruxelles des 16 et 17 juin.

Mis en ligne le 14 juin 2005

http://news.tf1.fr/news/monde/0,,3225859,00.html

Blair et Chirac à couteaux tirés

Au menu des discussions mardi entre le président français et le
Premier ministre britannique, de passage à Paris: l'Union européenne, son budget, son projet constitutionnel • Rien que des sujets de discorde •

mardi 14 juin 2005 (Liberation.fr - 14:02)

http://www.liberation.fr/page.php?Article=303938

Budget UE : Blair parle d'un «désaccord aigu» avec Chirac
(Avec AFP)

[14 juin 2005]

http://www.lefigaro.fr/international/20050614.FIG0337.html?194508

Budget UE: "désaccord aigu" entre Blair et Chirac

2005-06-15 09:53:25

http://www.french.xinhuanet.com/french/2005-06/15/content_127637.htm

BUDGET EUROPÉEN | Divergences entre la France et la Grande-Bretagne

Positions difficilement conciliables

http://www.journaldujura.ch/article.cfm?id=159791&startrow=7&ressort=Monde&kap=b\
ta&job=7921310

* Billet du jour

NON, et après ?

La campagne pour le referendum sur le TCE fut l’occasion pour les vieux ennemis de l’Union Européenne de se déchaîner. De gauche à droite tous les adversaires de l’Europe se sont retrouvés pour couler l’œuvre de Robert Schuman

Europe « sociale » pour les uns, retour à la Nation pour d’autres ou encore République conservatrice pour les derniers. Ils ont tous dénoncé un traité qui consacrait les droits et les libertés des citoyens Européens et traçait la voie d’une disparition programmée des Etats-Nations. Le TCE offrait l’occasion pour les Européens de se lancer dans la construction d’une conscience politique, d’une nation Européenne. Une Nation comme la rêvait Ernest Renan.

En effet l’Union Européenne est une expérience extraordinaire dont l’originalité est qu’elle n’a pas de limites. Elle ne se définit pas par ses limites extérieures mais par ses liens internes. Ce n'est pas une question de géographie c'est une question de valeurs : paix, liberté, justice, démocratie, cohésion économique, sociale et territoriale. Ses adversaires ne s’y sont pas trompés. Combattants de l’arrière garde du XXe siècle ces vaincus du siècle des idéologies savent que l’Europe est la dernière Utopie, et qu’elle les a déjà vaincu. Malheureusement les défenseurs du TCE n’ont pas su faire rêver les Français, donner un souffle, une âme à l’Europe.

Aujourd’hui l’Europe est sonnée, déboussolée et elle doute. Le futur président de l’Union Européenne aura la charge de donner un nouveau cap à un vieux continent à la dérive. Il y a peu de chance qu’il se tourne vers les vieilles peurs qui tiraillent la France. Mais il a sans doute compris que les Français sans le vouloir ont brisé le lien qui faisait de l’Europe la chose de la France. D’un seul coup, la France a fait grandir l’Europe.

Le Président de la République dilapide le prestige de la France. Mais l’Europe a tué le père. Elle est libre. Elle doit maintenant prendre son destin en main.

sites&blogs Annuaire politique