Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

lundi, juin 27, 2005

Le Ministre-président (de l'UMP)

Le Ministre-président (de l’UMP) casse la baraque façon bistrot du commerce. Il faut « nettoyer » les cités, et les futurs karcherisés applaudissent des deux mains. Les « âmes sensibles » qui s’offusquent de l’hyper activité du Ministre-président (de l’UMP) ne sont que des « nouveaux censeurs » qui attaque le « nouvel homme à abattre ». Pourtant les excès de langage et l’hyperactivité de Ministre président (de l’UMP) doivent nous inquiéter.

Ainsi, comme aux plus sombres heures du totalitarisme, si la géniale politique de celui dont l’ami, Patrice Hortefeux (futur ministre de la propagande ?), dit : "Il parle vrai, il agit carré, il imagine avec audace et il obtient des résultats" échoue c’est évidemment à cause d’une conspiration de saboteurs ! D’ailleurs, la chasse aux « erreurs » est lancée et dès aujourd’hui s’étale dans la presse le récit du scandale de Grenoble.

Parallèlement les députés UMP sonnent la charge contre une institution judiciaire jugée trop laxiste. M. Poniatowski, député du Val d’Oise, déclarait par exemple le 20 juin lors de l’inauguration des locaux provisoires de la gendarmerie de Parmain, « La police et la gendarmerie font un travail tout à fait remarquable et ont réussi à faire baisser l’insécurité lors de deux dernières années. Le problème, aujourd’hui, c’est la Justice qui n’appliquent pas les lois », et il s’interrogeait au sujet du Val d’Oise « Comment se fait-il que les détenus sont de moins en moins nombreux en prison ? »

L’Etat-UMP a trouvé ce qui va mal en France : « La Justice fait mal son travail ». En réalité derrière cette déclaration simpliste il s’agit de remettre en question l’Etat de droit. De toute part on s’emploie en réduire les marges de manœuvre de la Justice : on réduit ses moyens, on l’attaque dans la presse, on dénonce ses erreurs et ses lenteurs.

On veut substituer à la justice pénale une justice politique façon Vychinski. Pour y parvenir, la population est l’objet d’une intense mise en condition idéologique. Celle-ci est relayée avec diligence par les médias séduis par la politique spectacle du Ministre-président (de l’UMP).

sites&blogs Annuaire politique