Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

mardi, août 23, 2005

Autoroutes, il faut clarifier le débat

Le gouvernement appliquant l’adage un tien vaut mieux que deux tu l’auras a décidé de profiter d’un contexte favorable pour vendre au prix fort ses participation dans les sociétés d’autoroutes. Cette décision qui pourait paraître de bon sens agite aussi bien la gauche que la droite.

Pourtant construire des routes, les entretenir etc. est-ce encore une mission régalienne de l'Etat? Tout cela ne relève plus d’un enjeu stratégique et peut très bien être fait par des opérateurs privés. Aujourd’hui, l’Etat doit faire face à de nouvelles missions comme la réduction de la fracture numérique ou le développement des services à la personne pour répondre au vieillissement de la population. Certains voudrait que l’on renonce à la privatisation pour obtenir la gratuité des autoroutes, mais entretenir des voies sur lesquels on circule à grande vitesse a un coût. Si ce n'est pas l'usager qui paye alors c'est la collectivité! On voit le résultat en Allemagne où les autoroutes sont globalement en bien moins bon état qu'ici en France. D’autres encore s’émeuvent de la possibilité que nos sociétés d'autoroutes soient achetées par des Espagnols ou des Italiens. Pourtant il y a peu de risque des les voir délocaliser l’A 4 ou l’A 6 chez eux! Ni nous demander nos papiers pour les emprunter! On est au XXIe siècle, membre de l'UE, il faut vivre avec son temps. Les anglais vivent très bien avec l'électricité EDF à Londres. Enfin on voudrait nous faire croire que les autoroutes sont des poules aux œufs d’or. Il est effectivement vrai qu’elles offrent aujourd’hui un rendement intéressant, mais c’est surtout le résultat d’une conjoncture où les taux d’intérêt sont exceptionnellement bas. On ne peut, en réalité, ni prédire l’avenir ni prédire le rendement futur de ces sociétés. Par contre on sait que la dette de l’Etat atteint des sommets et que le service de la dette nous coûte cher ! La vente des autoroutes doit permettre de réduire celle-ci, ce qui sera une source certaine d’économie.

Ainsi contrairement à ce qui est affirmé ici et là il n’y a pas d'inconvénients majeurs à cette opération. Par contre une fois de plus l'UMP réussit par des méthodes cavalières à torpiller une initiative qui aurait pu être bonne.

sites&blogs Annuaire politique