Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

lundi, septembre 26, 2005

Réponse à la lettre ouverte de la libre pensée 95

Cergy, le 26 sept. 05

Monsieur le président,

Vous avez jugé utile d’interpeller les élus de Cergy au sujet du conseil municipal extraordinaire du 29 septembre 2005 portant sur le bail emphytéotique consenti à la FMC pour réaliser ses projets dans une lettre ouverte. Vous nous interrogez au sujet du respect de la loi de 1905. Vous rappelez, d’ailleurs à juste titre, l’œuvre du député radical-socialiste Ferdinand Buisson, qui présida la commission des trente-trois mise en place par Emile Combe, dans le projet élaboré et défendu par Aristide Briand, rapporteur de la commission, qui fut finalement adopté par le Sénat en 1905 et promulgué par le président Loubet le 11 décembre 1905. La loi de 1905, résultat d’une mobilisation républicaine pour parachever la laïcisation de l’Etat, constitue aujourd’hui l’une des bases fondamentales de notre pacte républicain.

Vous vous inquiétez dans votre courrier de la démarche adoptée à Cergy et vous exprimez vos craintes d’une part au sujet de l’indépendance du culte musulman à Cergy et d’autre part au sujet du financement du projet de la FMC. Je tiens, par la présente, à vous rassurer. Les élus du PRG 95 sont profondément attachés à la loi de 1905 et au principe de laïcité. Le PRG a d’ailleurs vivement réagi aux récentes attaques de la droite conduite par messieurs De Robien et Sarkozy, qui ne ménagent pas leurs efforts depuis le début du mois pour remettre en question les principes de la République. La démarche adoptée à Cergy, et soutenue par les élus PRG s’inscrit parfaitement dans le cadre de la loi de 1905. Nous démontrerons, au passage, en permettant la réalisation du projet de la FMC la mauvaise foi de celles et ceux qui invoquent la laïcité pour s’opposer aux constructions de lieux de culte en France.

La ville de Cergy respectera strictement la loi de 1905 le 29 septembre prochain. En particulier le projet qui est accompagné par la ville garantira l’indépendance du culte musulman à Cergy. Cet accompagnement prend son sens quand on a à l’esprit que les musulmans en France n’ont pas de traditions de construction de mosquée, contrairement aux catholiques ou aux protestants pour leurs lieux de cultes. Les musulmans ont un « savoir-faire » à acquérir et c’est en les accompagnant, dans le cadre de la loi de 1905, qu’on peut les aider à réaliser des lieux de culte dignes tout en préservant leur indépendance et leur liberté de culte. Contrairement à ce qu’affirme M. Sarkozy qui aimerait « mettre la main » sur le culte musulman en France pour des raisons électoralistes, les pratiquants musulmans ne demandent pas à être traités autrement que les autres ou à être mis sous tutelle. Notre neutralité, tout comme celle de Ferdinand Buisson n’est que confessionnelle, et comme vous le rappelez justement dans votre courrier les musulmans sont aujourd’hui, en France, victime de vexations quant à la pratique de leur religion. Il y a pour l’honnête homme matière à réflexion face à cette situation, nous ne pouvons nous résoudre à accepter la fatalité. Il convient donc de donner à nos concitoyens de confession musulmane toutes les informations et tous les conseils dont ils ont besoin pour conduire à bien leur projet. Comme vous pouvez le constater nous nous inscrivons dans une démarche constructive en « apprenant à pêcher à l’homme qui a faim ». Au sujet du financement de ce projet vous vous inquiétez de savoir si la ville emploiera les deniers publics pour aider, d’une manière ou d’une autre la FMC dans la réalisation de son projet. Permettez-moi donc de vous rassurez au sujet du bail emphytéotique. Comme vous le savez, celui-ci ne peut conduire à un appauvrissement de la commune et à un enrichissement de la FMC, ce qui serait contraire à la loi. Le bail qui sera proposé jeudi soir ne concédera pas comme vous l’affirmez un terrain pour un euro. En plus de l’euro symbolique la FMC devra s’acquitter d’un loyer calculé sur la base de ce qui se fait communément. De plus, à l’issu du bail, s’il n’est pas renouvelé, la ville récupérera son terrain. Il ne s’agit donc en aucune façon d’un « tour de passe passe juridique ». Quant à l’Espace des arts et des cultures du Monde, celui-ci n’a pas vocation à être une coquille vide. Il fait partie des équipements culturels dont les Hauts de Cergy ont aujourd’hui besoin. Il offrira des espaces, qui font actuellement cruellement défauts, pour les associations culturelles et ce sera un équipement public, dont j’espère, vous aurez l’usage.

Comme vous l’aurez compris je voterai jeudi soir la motion autorisant M. le Maire à signer un bail emphytéotique avec la FMC pour mettre à sa disposition le terrain nécessaire à la réalisation de ses projets. Il s’agit d’un acte important, car d’une part il contribuera à démonter les arguments du ministre de cultes contre la loi de 1905 et l’obstacle qu’elle constituerait à l’intégration de nos concitoyens de confession musulmane et d’autre part permettra aux musulmans d’exercer leur liberté de culte dans la dignité en République. Convaincu que tout comme moi vous avez de la République une vision généreuse et accueillante, vous comprendrez le sens de mon vote qui s’inscrit dans la suite de l’œuvre de Ferdinand Buisson, dont vous avez invoqué la mémoire, dans le respect de celles et ceux qui ont fait un choix religieux.

Espérant, Monsieur le Président, avoir répondu à vos inquiétudes, veuillez accepter mes salutations républicaines et radicales.

Pascal-Eric Lalmy

Conseiller municipal de Cergy

Secrétaire National du PRG

sites&blogs Annuaire politique