Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

samedi, novembre 12, 2005

Lettre du maire, Dominique Lefebvre, aux habitants de Cergy


Vous trouverez ci-dessous la lettre que le Maire de Cergy envoie au nom de l'équipe municipale à l'ensemble des habitants de Cergy sur les phénomènes que nous vivons actuellement. Evidemment je m'associe pleinement à ce courrier dont je partage la lettre et l'esprit.
Cergy, le mercredi 9 novembre 2005



Le Maire,
Président de la Communauté d’Agglomération
de Cergy Pontoise

Lettre aux habitants,


Madame, Monsieur,

La France traverse une crise grave. En Ile-de-France, dans la plupart des grandes agglomérations de province et dans de nombreuses communes, nous vivons, nuit après nuit, au rythme de violences sans précédent dans notre histoire contemporaine.

Le moment viendra de poser devant les Français toutes les questions et d’examiner toutes les responsabilités à l’origine de cette situation. Mais, dès à présent, une vérité se rappelle à tous comme une évidence : les mots peuvent être des brûlots et les amalgames entraîner des drames, surtout lorsque l’on exerce des responsabilités publiques d’Etat.

C’est ce qui me conduit, pour ma part, à limiter mon expression au strict nécessaire. Vous êtes cependant nombreux à vous interroger et à m’avoir interpellé sur la situation dans notre ville et sur les mesures mises en œuvre à Cergy dans ces circonstances.

Je veux simplement vous dire que j’ai, en liaison étroite avec les services de l’Etat, la police nationale et les services de secours, pris les dispositions nécessaires pour prévenir ce qui peut l’être et intervenir efficacement pour assurer la protection des biens et des personnes et la continuité du service public municipal. Notre police municipale est entièrement mobilisée, jour et nuit, tout comme les services d’astreinte de la ville qui ont été renforcés, vos élus exerçant également une présence constante aux cotés des agents municipaux.

Je tiens en ces circonstances à rendre hommage à la disponibilité et au professionnalisme de l’ensemble des agents de l’Etat, du département, de la Communauté d’agglomération et de la ville. Leur engagement donne tout son sens, en cette période, à la notion de service public.

Je tiens également à saluer votre sens des responsabilités et votre attitude sereine, vous, habitants de Cergy et le concours que vous nous apportez dans ces circonstances. Il est essentiel d’affirmer ensemble notre refus des violences et notre volonté absolue de continuer à vivre au quotidien dans une ville ouverte, libre, tolérante et conviviale.


…/…


Nous devons continuer à affirmer notre solidarité, dans le respect et la reconnaissance des droits et des devoirs de chacun, et être aux côtés de ceux qui sont les premières victimes de ces violences : celles et ceux qui voient leur quotidien compliqué par la destruction de leurs véhicules et de leurs biens comme des équipements publics touchés par les dégradations ; celles et ceux contre qui ces violences vont se retourner, je pense en particulier à nos jeunes et aux habitants de nos quartiers touchés, voire stigmatisés.
La priorité est aujourd’hui au rétablissement de l’ordre public républicain. C’est la responsabilité de l’Etat et du gouvernement auquel nous continuerons d’apporter tout notre concours. J’ai indiqué au Préfet que les mesures propres à assurer votre sécurité à Cergy doivent être strictement proportionnées à la réalité des faits constatés dans notre ville, dans la continuité du dispositif mis en place depuis une semaine. Je lui ai, en particulier, signifié que notre vie sociale et les activités de soirée dans nos équipements publics et privés se poursuivent normalement.

A ce jour, l’état d’urgence et toute mesure de restriction des libertés d’aller et venir ne se justifie pas dans notre ville et aurait, au contraire, des effets négatifs. Je compte donc sur chacune et chacun d’entre vous et, en particulier, sur les parents pour faire preuve de vigilance et éviter d’exposer nos enfants à des risques inconsidérés en soirée.

Ce qui s’impose aujourd’hui, dans le pays comme dans notre ville, c’est l’état d’urgence sociale pour répondre aux causes véritables de cette crise : le chômage de masse qui frappe d’abord les jeunes, les discriminations dont sont l’objet certains quartiers et une partie de la population, les exclusions, l’échec scolaire et l’absence d’avenir.

Ce qu’il faut aujourd’hui, c’est pouvoir donner à chacun un espoir et un avenir. C’est notre responsabilité collective, c’est bien sûr la mienne à Cergy et je continuerai, avec toute l’équipe municipale et avec vous, notre action pour que chacune et chacun d’entre vous vive reconnu et en sécurité.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments dévoués.
Le Maire,
Dominique LEFEBVRE

sites&blogs Annuaire politique