Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

dimanche, janvier 08, 2006

Mitterrand, dix ans après

Dix ans après sa mort, le 8 janvier 1996, quelque 35% des Français considèrent que François Mitterrand a été le meilleur président de la Ve République, selon un sondage CSA publié lundi 2 janvier dans le quotidien Libération. François Mitterrand devance donc dans la mémoire collective Charles De Gaulle et, évidemment, Jacques Chirac.
L'ancien président de la République devance notamment Chirac sur la question de l'intégration des jeunes d'origine étrangère (Mitterrand 51% - Chirac 27%), sur le fonctionnement de la démocratie en France (Mitterrand 49% - Chirac 34%) et sur la lutte contre le chômage (Mitterrand 46% - Chirac 31%).
Aujourd’hui, plus qu’hier sans doute, François Mitterrand (1916-1996) apparaît comme un personnage majeur de la vie politique française. Il reste l’homme qui a permis à la gauche d’arriver au pouvoir le 10 mai 1981, après sa victoire lors du deuxième tour des élections présidentielles face à Valéry Giscard d’Estaing. Cette victoire a eu lieu dix ans après le choix stratégique de l'"union de la gauche", défendu depuis la refondation du Parti Socialiste, au congrès d'Epinay de juin 1971. Cela devrait rappeler à tous les ambitieux qu’une victoire ne se construit pas à quelques mois de l’élection, mais que c’est le résultat d’une stratégie, faite de réussites et d’échecs, que l’on construit et que l’on suit avec persistance.
A l’issue de ses deux septennats, de nombreuses réformes auront été entreprises, à commencer par l’abolition de la peine de mort, alors que l’opinion publique, à l’époque était contre. En 1982, ce sont les lois de décentralisation qui chamboulent les rapports entre Paris et la "province". Dans le domaine social, la semaine de travail de 39 heures, la cinquième semaine de congés payés et la retraite à 60 ans sont mises en œuvre. Sur le plan culturel, les budgets sont accrus et les radios sont libérées. Il a aussi su ancrer la France dans l’Union Européenne en s’appuyant sur la réconciliation franco-allemande. Par contre, il n’a pas su conduire les réformes économiques qui auraient permis d’enrayer le chômage, et 10 après sa disparition le chômage reste l’un des problèmes majeurs de la société française.

sites&blogs Annuaire politique