Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

jeudi, février 09, 2006

Violences contre les femmes en France, "une affaire d'Etat" selon Amnesty

Dans un rapport paru mercredi 8 février, Amnesty International estime que la question de la violence contre les femmes est l’"un des plus grands scandales en matière de droits humains".

Selon ce document, le premier du genre consacré à ce problème en France, près d'une femme sur dix est victime de violences en France et une femme meurt tous les quatre jours sous les coups de son compagnon.
L’organisation critique la "timidité" de la justice, la "mauvaise connaissance des droits des victimes" et l'absence d'une "véritable prévention" et de formation adéquate de policiers, magistrats, travailleurs sociaux ou médecins. Elle dénonce "une affaire d'Etat" au sein d’"une société alimentée par un système culturel, social, économique, discriminatoire".
"Toutes ces violences ont pour point commun d'être fondées sur une discrimination de genre (...) Cette violence spécifique s'exerce sur les femmes avant tout parce qu'elles sont femmes", assure la présidente d'Amnesty France Geneviève Sevrin.
Amnesty souligne par ailleurs les difficultés et même "l'enfer" que vivent ces victimes, qui font parfois l'objet de "représailles économiques" de leur conjoint lorsqu’elles osent le dénoncer et demande une plus grande sévérité contre les auteurs de violence.
L'organisation réclame "un traitement judiciaire des victimes ainsi qu'un accompagnement social efficace", une "coordination et une politique volontariste" ainsi qu'une "sensibilisation et une vraie campagne d'information soutenue par l'Etat".
Elle évoque aussi la situation d’environ 14 000 femmes en France, "victimes de traite à des fins de prostitution", originaires des pays de l'Est, des Balkans, d'Afrique du nord, d'Afrique subsaharienne et d'Asie.
Amnesty recommande au gouvernement "de mettre en oeuvre une stratégie globale de lutte contre la traite des êtres humains centrée sur la protection des victimes", appelant la France "à signer, ratifier la Convention européenne sur la lutte contre la traite des êtres humains".

sites&blogs Annuaire politique