Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

vendredi, avril 07, 2006

Les défis de la laïcité

A l'occasion de la publication du livre la laïcité face aux défis du XXIe siècle, il est sans doute opportun de rappeler ce qu’est la laïcité, face à celles et ceux qui, quotidiennement, œuvrent à démonter l’édifice Républicain.

Il y’a d’une part ceux qui font mine de se rallier à la laïcité pour mieux lui tordre le cou, et d’autre part ceux qui ne se cachent pas de vouloir la rupture et qui ont pour premier objectif de vider le pacte Républicain de sa substance.

Alors aux premiers, qui réclament un laïcité « ouverte » ou une « nouvelle laïcité » il convient de rappeler que la laïcité est la garantie de la neutralité absolue des institutions publiques (sujet sur lequel on pourrait d’ailleurs revenir) à l’égard des influences confessionnelles, partisanes et économiques. La laïcité est donc un rempart, et par là incompatible avec l’idée d’abaissement ou d’ouverture qui suppose son affaiblissement ! La laïcité protège donc l’espace publique, mais aussi nos libertés individuelles car elle donne aux individus des garanties rigoureusement égales.

En second lieu, force est de constater que partout nous voyons s’installer dans les lieux de pouvoir des personnes qui veulent remettre en question le pacte républicain, et qui pour se faire l’attaque à la base en remettant en question l’idéal laïque et tout ce dont il est porteur. On a ainsi pu entendre le ministre de l’éducation nationale réclamer l’égalité des moyens pour l’école publique et l’école privée, on a pu voir le ministre de l’intérieur remettre en question les principes fondamentaux de la loi de 1905 par pur clientélisme électoral.

Cette situation est dangereuse car entre le pseudo relativisme culturel dévoyé qui voudrait promouvoir un relativisme des principes universels que nous devons défendre et l’offensive anti-laïque lancée par une droite ultra-réactionnaire qui pense tenir sa revanche sur la République, nous nous sentons parfois bien seuls, au moment où la société de consommation encourage un individualisme égoïste et contraire aux principes de solidarité qui doivent cimenter une communauté nationale !

Le premier défi que nous devons relever est donc celui d’un contexte défavorable, dont les adversaires des principes de 1789 savent jouer. En effet, la République à de nombreux défis à relever et ceux qui veulent sa liquidation savent bien que le premier rempart à abattre est celui de la laïcité.

Dans le champ du religieux on a pu constater depuis une dizaine d’années un retour en force de la morale religieuse qui essaye par tous les moyens de réinvestir le domaine politique, l’exemple Américain est en cela édifiant. Les conséquences n’ont pas tardé à se faire sentir, du désir de croisade de GW Bush aux attaques contre le droit à l’avortement. Catholiques ultra-montains, Evangélistes, Juifs Orthodoxes ou encore Islam wahhabite ne sont que quelques exemples de tous ces mouvements religieux « ultra » qui veulent dicter leur loi venue du Ciel aux hommes et aux femmes.

Mais la laïcité a aussi de nouveaux ennemis, en particulier dans le domaine économique. Nos parlementaires sont assaillis de dossiers, de conférences payés par des intérêts économiques qui essayent de faire croire que leurs intérêts particuliers se confondent avec l’intérêt général, et qui agissent à tous les niveaux de décisions pour obtenir des règlements et des facilités qui favorisent leurs affaires, il n’est qu’à voir l’énergie dépensé par l’industrie pharmaceutique, par les fabricants de semences OGM ou encore par les majors américaines pour défendre leurs intérêts avec le dernier des mépris pour notre santé ou nos liberté.

La laïcité doit aussi relever le défi de la décentralisation, car dans le domaine scolaire (cantine), ou sportif (piscine) ou même encore urbain (lieux de culte) l’Etat central s’est déchargé sur les élus locaux des charges financières mais aussi de ses responsabilités en terme d’intérêt général. Les élus locaux n’ont que leur éthique pour garantir le respect du principe de laïcité dans un cadre législatif flou et qui à aucun moment ne donne une définition légale de la laïcité, si ce n’est d’affirmer dans la constitution que la République est laïque !

Il ne faut pas non plus négliger aujourd’hui, la part de plus en plus importante des influences « partisanes » sur les institutions publiques. N’a-t-on pas entendu récemment le premier ministre déclarer qu’il ne retirerait pas le CPE car son électorat ne le lui pardonnerait pas, et ensuite le pr"sident de la République promulguer une loi dont il a immédiatement demandé qu'elle ne soit pas appliquée, ridiculisant ainsi sa fonction et nos institutions. N'a-t-on pas vu un ministre de l'intérieur utiliser les moyens d'investigation de l'Etat pour régler ses comptes. Il est utile ici de rappeler que l’Etat ne peut pas être au service d’un clan ou d’un parti, mais qu'il doit être au service de tous. Les citoyens sont tous égaux et aujourd’hui à gauche comme à droite on a trop souvent pris l’habitude de mettre les institutions publiques au service des intérêts particuliers des uns et des autres en perdant de vue l’intérêt général.

Alors il convient d’être vigilant, nous ne devons pas nous laisser abuser par tous ceux qui dans le champ religieux, économique ou politique voudraient pratiquer le clientélisme et confondent leurs intérêts particuliers avec l’intérêt général. Il convient à l’échelle local, comme national de rassembler les Républicains de tous bords pour défendre les principes universels qui nous sont chers. Il est important à un an seulement des premiers grands rendez-vous électoraux que les Républicains sachent se retrouver pour faire front face aux égoïsmes!

sites&blogs Annuaire politique