Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

lundi, juillet 31, 2006

L'historien Pierre Vidal-Naquet est mort à 76 ans

L'historien Pierre Vidal-Naquet est mort à l'âge de 76 ans. Le Premier ministre Dominique de Villepin a fait part dimanche de sa "tristesse" à l'annonce du décès de cet intellectuel très engagé contre la torture pendant la guerre d'Algérie mais aussi contre le négationisme du génocide des juifs dont furent victimes ses parents à Auschwitz.
M. de Villepin a rendu hommage à un "grand historien" qui, "engagé dans la défense des droits de l'Homme et des valeurs démocratiques, s'est inscrit avec talent et conviction dans une longue tradition au service de la personne humaine". Il a aussi estimé que Pierre Vidal-Naquet avait "profondément renouvelé l'approche de la Grèce antique".
Le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, a salué l"'homme de vérité", l"'historien militant. "La science perd l'un de ses meilleurs connaisseurs de la Grèce antique, la culture un grand érudit, l'humanité un homme engagé pour la vérité", a-t-il estimé dans un communiqué. "Tout ce qu'il a accompli pour que nous n'oubliions jamais fait que nous ne l'oublierons pas." Benjamin Stora, interrogé par i-Télé, a quant à lui déploré la disparition d"'un homme qui était d'une très grande intransigeance (...) sur toute une série de principes (ayant) trait notamment aux droits de l'Homme, (et) d'une très grande rigueur sur le plan intellectuel". Mais c'était également, a-t-il rappelé, "un grand historien français qui s'est fait surtout connaître pour ses travaux sur la Grèce ancienne".
Né le 23 juillet 1930 à Paris, Pierre Vidal-Naquet a quatorze ans quand ses parents sont arrêtés à Marseille en mai 1944, et disparaissent en déportation. Il entame des études d'histoire, devient agrégé, spécialiste de la Grèce antique. Mais c'est en tant qu'intellectuel engagé contre la torture pendant la guerre d'Algérie et le négationisme que Pierre Vidal-Naquet est le plus connu du grand public.
En 1958, il signe le Manifeste des 121, appel à la désobéissance contre la guerre d'Algérie, et publie son premier livre, "L'Affaire Audin". Il n'aura de cesse de dénoncer les atteintes aux droits de l'Homme. Fin 2005 encore, il signait avec d'autres historiens de renom la pétition "Liberté pour l'histoire" demandant l'abrogation des lois limitant la recherche et l'enseignement de l'histoire (loi Gayssot sur le négationisme, loi sur le génocide arménien, loi Taubira sur l'esclavage et article sur les aspects positifs de la colonisation, abrogé en février dernier).
Dans l'importante oeuvre de Pierre Vidal-Naquet, on citera notamment "La Raison d'Etat" (1962), "Mythe et tragédie" (1972, 1986), "La torture dans la République: essai d'histoire et de politique contemporaine, 1954-1962" (1972), "Les Assassins de la mémoire" (1987), "Face à la raison d'Etat. Un historien dans la guerre d'Algérie" (1989), "La Démocratie grecque vue d'ailleurs" (1990), "Réflexions sur le génocide" (1995) et "Les Crimes de l'armée française: Algérie 1954-1962" (2001).
Directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) depuis 1969, Pierre Vidal-Naquet avait trois fils et était officier de la légion d'Honneur ainsi que commandeur de l'ordre (grec) du Phénix.

sites&blogs Annuaire politique