Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

mardi, septembre 26, 2006

L’Union à vingt-sept


La Commission européenne devrait confirmer aujourd’hui, mardi 26 septembre, l’élargissement de l’Union européenne à vingt-sept, avec l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie au premier janvier prochain.

Ce nouvel élargissement, après celui du 1er mai 2004 qui avait vu dix nouveaux pays d’Europe de l’Est entrés dans l’Union, a failli être repoussé d’un an pour cause de non respect des exigences de Bruxelles de la part de Sofia et Bucarest.

La Commission européenne va, en effet, entériner l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie, et ceux malgré quelques manquements à la législation communautaire. Pour Bruxelles, il était préférable de proposer des «mesures d’accompagnements» plutôt que de repousser l’adhésion à l’Union.

Selon le rapport de la Commission, «la Bulgarie et la Roumanie ont réalisé de nouveaux progrès en vue de leur adhésion, prouvant leur capacité à appliquer les normes et les législations communautaires à compter du 1er janvier 2007».

Les améliorations attendues

Pour autant, de nombreux progrès restent à accomplir, et plus particulièrement dans les domaines suivants : la justice, la gestion des fonds européens et la sécurité alimentaire.

En effet, Bruxelles reproche à ces deux pays, et en particulier à la Bulgarie, d’être trop laxistes en matières de lutte contre la corruption, le crime organisé et le blanchiment d’argent. La Bulgarie est même invitée à «modifier sa Constitution afin de supprimer toute ambiguïté sur l’indépendance de sa justice».

Pour la Commission, les fonds communautaires doivent être mieux utilisés. «En cas de mauvaise utilisation des fonds, il y aura la possibilité de réduire de 25% les subventions agricoles», a-t-elle affirmé.

Enfin, Bruxelles va prendre des «mesures techniques» pour garantir la sécurité alimentaire des européens, la Bulgarie et la Roumanie étant touchées toutes deux par la peste porcine.

Afin d’éviter d’écarter, et d’humilier, les deux futurs membres de certaines politiques européennes, la Commission a préféré mettre en place des clauses dites de «sauvegarde» qui peuvent être utilisées jusqu’à trois ans après l’adhésion, et qui permettent un contrôle rigoureux des deux états.

sites&blogs Annuaire politique