Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

samedi, octobre 21, 2006

Le PRG décide de sa stratégie électorale pour 2007



Le congrès extraordinaire du PRG se tient le samedi 21 et dimanche 22 octobre à Paris.

Ce congrès, qui se déroule dans la salle Equinoxe, dans le quinzième arrondissement de Paris, doit définir la stratégie du parti dans l’optique de l’élection présidentielle de 2007.

Avant ce congrès, le PRG et le PS sont parvenus jeudi à un accord qui devrait porter sur 35 circonscriptions réservées aux radicaux de gauche lors des élections législatives. A l’issue de cette réunion, Jean-Michel Baylet et François Hollande ont tenu une conférence de presse commune.

Le président du PRG est conscient que "deux lignes politiques vont s'affronter" durant le congrès du parti : "soit le rassemblement dès le premier tour (de la présidentielle), que je considère être la condition de la victoire, fondée sur de bons accords législatifs, soit la dispersion, comme en 2002, avec les dangers que l'on sait."

M. Baylet , qui fait "le pari de l'intelligence", a indiqué qu’il allait proposer "une ligne de rassemblement dès le premier tour". "J'essaie de créer les conditions d'un rassemblement, force est de constater qu'il est indispensable", pour "battre la droite et battre Nicolas Sarkozy, pour qu'il ne soit jamais président de la République", a-t-il précisé. Il suggère qu'après la désignation du candidat PS, le 16 ou le 23 novembre, le PRG décide d'une "procédure" pour "ensemble nous mettre d'accord".

La députée de Guyane Christiane Taubira, selon laquelle tout parti a "vocation" à être présent à l'élection présidentielle, souhaite quant à elle se présenter comme en 2002, lorsqu’elle avait obtenu 2,32% des voix au premier tour. Mme Taubira est soutenue par plusieurs fédérations, dont celle de la Seine-Saint-Denis. Elle a récemment parcouru la France pour expliquer sa candidature qui "n'est pas un caprice" et "relève d'un choix politique en responsabilité" pour apporter de "vraies réponses de gauche".

Revue de presse

Libellés : , ,

sites&blogs Annuaire politique