Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

mardi, octobre 24, 2006

Le PRG ne présentera pas de candidat à l’élection présidentielle

Le PRG a décidé lors d’un congrès extraordinaire réuni à Paris les samedi 21 et dimanche 22 octobre de soutenir dès le premier tour le candidat socialiste lors de ce scrutin.

Il n’y aura donc pas de candidat radical au premier tour de l’élection présidentielle, comme cela avait pu être le cas en 2002. Christiane Taubira avait alors obtenu 2,32% des voix au premier tour. La députée de Guyane souhaitait de nouveau représenter le parti en 2007. Mais elle n’a obtenu le soutien que de 30% des congressistes, dont les jeunes radicaux.
Mme Taubira a indiqué que sa présence lors du dernier scrutin n’était pas du tout responsable de la non-qualification de Lionel Jospin au 2e tour. Selon ses partisans, 80% de ses électeurs n’auraient de toutes manières pas voté pour le candidat socialiste.Finalement, à l’issue de débats parfois tendus, le PRG a préféré l’union. En échange de celle-ci, M. Baylet a avancé l'accord conclu jeudi avec le Parti socialiste, qui promet 36 circonscriptions réservées aux radicaux pour les législatives. Le PRG compte actuellement neuf députés. Pour autant, le PRG n'a pas renoncé à présenter des candidats aux élections législatives dans les départements où aucun n'accord n'a pu être trouvé avec le PS et où les situations locales le justifient.
Certains congressistes auraient souhaité attendre la désignation du candidat du PS avant de décidé ce ralliement. Les militants socialistes doivent le choisir le 16 novembre. Laurent Fabius, Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn sont en lice. Mais Jean-Michel Baylet s'est refusé à attendre qu'il soit choisi pour que le PRG prenne position. "Lorsque vous vous réveillerez de vos manoeuvres d'enfumement, il sera trop tard !", a-t-il déclaré.

Libellés : ,

sites&blogs Annuaire politique