Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

lundi, octobre 09, 2006

Mme Taubira confirme qu'elle est candidate à l'investiture PRG pour 2007

PARIS (AFP) Lundi 9 Octobre 20 h19 - Christiane Taubira, députée PRG de Guyane, a confirmé lundi qu'elle était candidate à l'investiture de son parti pour la présidentielle de 2007, à moins de deux semaines du Congrès extraordinaire du PRG qui doit en décider.
Mme Taubira, qui avait annoncé sa candidature en juillet, a récusé les informations de presse selon lesquelles elle renonçait: "Cette candidature n'est pas un caprice", elle "relève d'un choix politique en responsabilité face à une situation sociale, économique, institutionnelle très dégradée", a-t-elle affirmé dans un communiqué.
"Cette situation exige des réponses plus élaborées que les slogans et raccourcis jusqu'ici énoncées à droite et à gauche", selon elle.
"Il faut arriver à peser sur le débat présidentiel pour apporter de vraies réponses de gauche", a précisé Mme Taubira à l'AFP.
Pour la députée, "le PRG a donné au PS la mauvaise habitude d'obéir au doigt et à l'oeil en échange d'accords électoraux", et les "réunions programmatiques" organisées entre les deux partis en vue de 2007 "n'ont eu aucun aboutissement".
Le PS tente de dissuader les radicaux de gauche de présenter un candidat et a négocié des accords législatifs avec eux. Mais "une poignée de circonscriptions improbables ou quelque autre paiement en promesses électorales ne peuvent acheter une conscience qui n'est pas à vendre", souligne Mme Taubira.
Selon elle, ce type de "manoeuvres" qui déplacent les débats politiques entre partis vers des "combines de boutiquiers" conduit à "la désaffection civique" et favorise "l'abstention" plutôt que le vote utile en faveur du candidat de la gauche.
"Les militants et les élus radicaux sont excédés d'être traités avec mépris, d'être pris pour des ramasse-miettes, de supporter des ricanements de ceux qui croient qu'ils marchandent leurs engagements laïcs pour un plat de lentilles", insiste la députée.
Mme Taubira a récusé une nouvelle fois l'argument selon lequel la multiplicité des candidatures en 2002, dont la sienne (2,3%) ait été la cause de l'élimination de Lional Jospin au premier tour de l'élection présidentielle de 2002.
Les délégués au Congrès extraordinaire du PRG, les 21 et 22 octobre à Paris, doivent décider de la stratégie présidentielle. Pour l'heure, Mme Taubira est seule candidate à l'investiture.

Libellés : ,

sites&blogs Annuaire politique