Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

samedi, novembre 18, 2006

Une voie royale pour Ségolène

Ségolène Royal est apparue rayonnante, jeudi soir, devant les militants, dans son fief des Deux-Sèvres. Et pour cause, les 218.771 adhérents socialistes ont enfin tranché, ou tout au moins 60,62% d’entre eux (hors Antilles et Guyane) en lui offrant l’investiture socialiste pour la prochaine élection présidentielle.

Devant l’ampleur du score, Dominique Strauss-Kahn (20,83% des voix) et Laurent Fabius (18,5% des voix) ont immédiatement reconnu leur défaite et appelé au « rassemblement » contre la droite. Une unanimité dans la famille socialiste qui a fait dire à François Hollande, le premier secrétaire du parti, « c’est tous les socialistes qui ont gagné ».

Une victoire que salue le Parti radical de gauche qui a décidé, lors de son congrès de Paris, le 11 octobre 2006, de ne pas présenter de candidat en 2007 pour donner le signal du rassemblement de la gauche dès le 1er tour de la présidentielle. Ainsi, dès ce matin, Jean-Michel Baylet, son président, a fait savoir dans un communiqué que "le franc succès" de Ségolène Royal la place "dans la meilleure position pour rassembler la gauche" et "créer une dynamique d'espérance ».

Une dynamique qui pourrait bien se traduire par un vote franc en sa faveur dès le premier tour de l’élection présidentielle tant le traumatisme du 21 avril 2002 est encore présent dans les esprits à gauche.

Il y a danger pour l’extrême gauche donc, mais aussi pour la droite. Le choix des militants socialistes révèle tout simplement une nouvelle donne de la vie politique française.

Un changement de génération et de mentalités est en train de s'opérer dans la classe politique française et la gauche compte bien ne pas manquer le passage de relais. Les Radicaux de gauche prendront leur part dans ce renouvellement en présentant des candidats qui sont des militants et pas des "professionnels" de la politique.

Libellés : ,

sites&blogs Annuaire politique