Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

samedi, janvier 27, 2007

Michel Boyon nommé à la tête d’un CSA résolument de droite

L’ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre Raffarin à Matignon a succédé mercredi 24 janvier à Dominique Baudis comme président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Le journaliste Rachid Arhab intègre aussi cette instance.

Michel Boyon est devenu mercredi président du CSA, l’autorité administrative indépendante composée de neuf sages, censée être le garant de la liberté de la communication audiovisuelle en France.

Jusqu’alors président de Réseau ferré de France (RFF) après avoir été le directeur de cabinet de Jean-Pierre Raffarin à Matignon, cet énarque de 59 ans a été nommé par Jacques Chirac. Le président du Sénat Christian Poncelet a quant à lui désigné le juriste Alain Méar (56 ans) son ancien directeur de cabinet comme nouveau membre. Rachid Arhab (51 ans) a été choisi quant à lui par le président de l’Assemblée nationale Jean-Louis Debré.

Le journaliste de 51 ans succède à Francis Beck, seul conseiller nommé par la gauche, qui avait pour tâcher de veiller au respect du pluralisme politique par les télés et les radios au cours de la campagne présidentielle.

M. Arhab est surtout la seule personnalité de gauche au sein d’une instance largement dominée par la droite. D’ailleurs, Anne Hidalgo, secrétaire nationale du PS chargée de la culture, a protesté contre "la prise en main totale, un contrôle absolu du fonctionnement des médias" par la "droite au pouvoir". Elle a estimé que Rachid Arhab avait été nommé au CSA "pour donner des gages à la gauche".

Ces nominations ont une importance toute particulière en période de campagne présidentielle, alors que le CSA doit entre autres mesurer et rendre public les temps de parole et d'antenne attribués aux candidats. "Chacun sait que c'est une personnalité qui connaît parfaitement bien le secteur de l'audiovisuel et qui est par ailleurs un grand serviteur de l'Etat", a pour sa part assuré le porte-parole du gouvernement, Jean-François Copé, au sujet de Michel Boyon.

source : planeteradicale.org

Libellés : ,

sites&blogs Annuaire politique