Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

vendredi, février 23, 2007

L'interview de JMB sur Marianne 2007 "nous sommes sur de bons rails"

Jean-Michel Baylet : «Nous sommes sur de bons rails»

Jean-Michel Baylet, le président du Parti radical de gauche, se réjouit de voir la candidate socialiste élargir son équipe de campagne.



Marianne2007.info: Vous êtes annoncé dans l'équipe « élargie » de campagne de Ségolène Royal. Quelle place occuperez-vous ?
Jean-Michel Baylet : En ce qui me concerne cela ne changera pas grand-chose. J'étais déjà dans l'équipe du comité de campagne autour de la candidate Royal. Christiane Taubira reste déléguée à l'expression républicaine de Ségolène Royal avec tout le talent qu'on lui connaît. Mais ce qui compte c'est le message qu'elle a voulu faire passer en annonçant qu'elle allait ouvrir sa campagne pour rassembler. Elle a su tendre la main à ses anciens rivaux. Nous poussons tous ensemble dans le même sens comme le pacte de l'équipe de France de rugby.

Quelle stratégie préconisez-vous pour Ségolène Royal ?
Je pense que Ségolène Royal, dans sa manière de faire, dans sa manière de penser, n'est jamais aussi forte que lorsqu'on lui laisse s'affranchir des dogmes et des archaïsmes. C'est pour cela qu'elle était populaire pendant la campagne interne au PS. Il faut la laisser revenir sur ce terrain là. Pour le reste, on est calé, nous sommes tous ensemble sur de bons rails. Contrairement à d'autres.

On entend un autre Radical de gauche, Bernard Tapie, dire beaucoup de bien de Nicolas Sarkozy…
Bernard Tapie est un électron libre. Il n'a pas encore fait son choix. Je pèserai de toutes mes forces pour qu'il choisisse Ségolène Royal.

S'il soutenait Sarkozy, prendriez-vous des sanctions ?
Nous n'en sommes pas là, laissons lui faire son choix. Aujourd'hui, ce qui compte c'est que le Parti radical de gauche, qui a été le premier parti à soutenir Ségolène Royal, soit entièrement mobilisé derrière elle.

Jeudi 22 Février 2007
Propos recueillis par Octave Bonnaud
pour Marianne2007

Libellés : , , ,

sites&blogs Annuaire politique