Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

jeudi, mars 29, 2007

Emploi, délocalisations : faire entrer la grande entreprise dans la modernité

Pfizer, Arena, Dim et les autres : trop nombreux sont les exemples de ces grandes entreprises internationales, cotées en bourse ou détenues par des fonds d'investissement, chez lesquelles l'obsession de la plus-value ou du dividende tient lieu d'objectif économique, justifiant suppressions d'emplois et délocalisations.

La conception de la grande entreprise que reflètent ces pratiques est totalement anachronique et ne doit plus dicter la marche de l'économie mondiale. La grande entreprise doit sortir de l'Ancien Régime, et assumer les responsabilités qui sont les siennes. Son rôle ne peut se résumer à la recherche du gain financier pour quelques uns des détenteurs de son capital. Ses décisions doivent prendre en compte sa participation nécessaire à la poursuite d'intérêts généraux aussi fondamentaux que l'emploi, la croissance et la protection de l'environnement.

La gauche française doit se donner l'objectif clair de faire entrer la grande entreprise dans le monde de la modernité, et pour cela organiser sa gouvernance de manière résolument nouvelle.

Elle doit prévoir une représentation significative des salariés, même non actionnaires, dans les conseils d'administration des sociétés cotées en bourse ou contrôlées par des fonds d'investissement.

Elle doit également donner aux consommateurs les moyens d'information et de contrôle permettant la prise en considération de leurs intérêts propres, comme de l'exigence d'une protection de l'environnement commun, dans les grandes décisions des groupes industriels.

Réconcilier les français avec leurs entreprises, c'est admettre la liberté d'entreprendre et soutenir l'initiative individuelle, notamment par l'accompagnement résolu des petites et moyennes entreprises. C'est aussi faire de la grande entreprise l'instrument d'un progrès économique et social au service de tous.

Par Bernard CASTAGNEDE, Porte Parole du Parti Radical de Gauche

Libellés : ,

sites&blogs Annuaire politique