Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

samedi, mars 03, 2007

Sénégal : Abdoulaye Wade rempile pour sept ans

Abdoulaye Wade, 80 ans, a été réélu président du Sénégal dès le premier tour de l’élection présidentielle du 25 février.

Jeudi 1e mars, le président de la commission nationale de recensement des voix (CNRV) du Sénégal, le magistrat Cheikh Tidiane Diakhaté, a officiellement annoncé la victoire du chef de l’Etat sortant, Abdoulaye Wade, au premier tour de l’élection présidentielle, qui s’est déroulé le 25 février. Le candidat libéral a obtenu 1 910 368 voix sur les 3 419 751 suffrages exprimés, soit 55,86 % des votes.
Il devance très largement son ex-premier ministre, Idrissa Seck, qui n’a réuni que 14,93 % des suffrages. Le parti socialiste, au pouvoir de l’indépendance en 1960 jusqu’en 2000, date de la première élection de Wade, enregistre le plus mauvais score de son histoire. Son candidat, Ousamne Tanor Dieng n’arrive qu’en troisième position avec 13,57 % des voix.
Le taux de participation, qui atteint 70,52 % des inscrits, se situe à un niveau très élevé pour le Pays.
Mardi, le parti socialiste contestait les résultats de l’élection, dénonçant le pouvoir d’avoir eu recours à « des inscriptions et des doubles votes » pour se livrer à une fraude massive. Seul, un responsable de la direction de l’automatisation du fichier électoral, Habib Fall, a reconnu que 5 % des quelque 5 millions d’inscrits, soit 200 000 électeurs, n’avait pas reçu leur carte électorale à temps pour aller voter. Il a toutefois affirmé que ce dysfonctionnement n’était « pas du tout » voué à « des manœuvres frauduleuses ».
Les missions d’observations internationales présentes lors du scrutin ont estimé que les irrégularités constatées n’étaient pas de nature à entâcher le vote.

Source : planeteradicale.org

Libellés :

sites&blogs Annuaire politique