Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

lundi, avril 30, 2007

A Istanbul, des centaines de milliers de manifestants pour défendre la laïcité


Libellés :

dimanche, avril 29, 2007

Baylet dément que Royal ait exercé des pressions sur le syndicat

Jean-Michel Baylet, vice-président du Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR), a démenti que "Ségolène Royal ou son entourage" ait "exercé des pressions sur notre syndicat".

"Je suis scandalisé d'entendre certains prétendre que Ségolène Royal ou son entourage aurait exercé des pressions sur notre syndicat. Comme vice-président de notre syndicat, je démens formellement ces affirmations sans fondement", affirme dans un communiqué M. Baylet, également président du Parti radical de gauche (PRG), qui soutient la candidate socialiste.

"Je regrette que la presse quotidienne régionale ait raté l'occasion unique d'organiser cet événement sans précédent: le débat entre Ségolène Royal et François Bayrou. Nous avons, ce faisant, failli à notre mission d'informateur", a-t-il ajouté.

Libellés : , ,

Le débat Royal-Bayrou en vidéo

Libellés : , ,

samedi, avril 28, 2007

Le débat Bayrou Royal

samedi 28 avril 2007


Libellés : , ,

Le débat Royal-Bayrou sur BFM TV ce samedi matin


Le débat entre Ségolène Royal et François Bayrou aura lieu ce samedi matin sur BFM TV. Il se tiendra dans un grand hôtel parisien entre 11h00 et 12h30 et se présentera sous la forme d'un dialogue entre le candidat de l'UDF et la candidate socialiste. L'organisation de ce débat a été remise en cause par l'entourage de Nicolas Sarkozy qui en a contesté la légitimité.



Libellés : , , ,

mercredi, avril 25, 2007

Conférence de presse de François BAYROU

Réaction de Jean-Michel BAYLET, Président du PRG :

« Le fait que François Bayrou accepte le débat avec Ségolène Royal est une très bonne nouvelle. Débattre ainsi devant tous les Français et dans la plus grande transparence permettra aux citoyens de se faire une opinion définitive et sera peut-être une amorce d'une nouvelle majorité sur la base du Pacte Présidentiel.
L'Europe, la VIème République , l'Education sont des points de convergence incontestables sur lesquels les radicaux s'expriment depuis longtemps. »

Libellés : , ,

Convergences républicaines

Appartenant au camp de la gauche, et retrouvant pleinement ses valeurs et ses priorités dans le Pacte présidentiel de Ségolène ROYAL, le Parti Radical de Gauche n'a pas manqué de relever des convergences notables entre ses propres choix et les analyses et propositions développées par François BAYROU dans sa vigoureuse contribution à la rénovation du système politique français.

Ces convergences concernent trois dimensions, à vrai dire déterminantes, du projet d'avenir pour la France.
La première est celle de nos institutions, qu'il s'agit de réformer, afin d'améliorer la qualité de la démocratie française, qui doit être plus proche des citoyens, mieux préserver leurs libertés et assurer un meilleur équilibre entre les pouvoirs. C'est le projet de VI° République. Il est commun aux radicaux de gauche et à François BAYROU.
La seconde est la dimension économique. Comme François BAYROU, les radicaux de gauche sont convaincus des mérites de la liberté d'entreprendre, en même temps qu'ils jugent nécessaire d'introduire dans la grande entreprise le sens du partage des produits et des responsabilités. La modernisation sociale de l'entreprise, visant à faire des salariés des acteurs à part entière de l'économie, est un objectif partagé essentiel au redressement de la France.
La troisième est celle de l'Europe. Comme François BAYROU, les radicaux de gauche sont d'ardents militants de la cause européenne, et souhaitent le déploiement à l'échelle de l'Europe toute entière des principes républicains de liberté et de solidarité.

Ces convergences républicaines apparaissent aux radicaux de gauche suffisamment fortes pour qu'ils s'estiment autorisés à dire à toutes celles et à tous ceux qui se sont reconnus dans la démarche de François BAYROU qu'il n'y aurait ni risque, ni contradiction à partager désormais, en liberté, en honneur, mais aussi en confiance, le Pacte présidentiel de Ségolène ROYAL.

Bernard CASTAGNEDE
porte-parole du PRG

Libellés : ,

Déclaration de la présidence de l'UE au sujet de la condamnation de l'avocat syrien spécialiste des droits de l'homme Anwar al-Bunni

La présidence regrette qu'Anwar al-Bunni, défenseur des droits de l'homme syrien réputé, ait été condamné le 24 avril 2007, à Damas, à cinq ans de prison pour diffusion d'informations sur la situation des droits de l'homme. L'Union européenne est profondément inquiète des cas répétés de poursuite de défenseurs des droits de l'homme en Syrie.

L'Union européenne appelle la Syrie à soutenir et à mettre en œuvre dans son intégralité la Déclaration sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et de protéger les droits de l'homme et les libertés fondamentales universellement reconnus, adoptée par consensus par l'Assemblée générale des Nations Unies en décembre 1998.

L'Union européenne réaffirme les Orientations de l'UE concernant les défenseurs des droits de l'homme adoptées par le Conseil européen en juin 2004.

Libellés : ,

lundi, avril 23, 2007

Présidentielle 2007 : Résultats du Premier Tour


La démocratie sort renforcée de la participation sans précédent à cette élection présidentielle.

La détermination et le courage de Ségolène ROYAL ont permis de créer un élan qui doit aller en s’amplifiant.

Maintenant il faut rassembler le plus largement possible et porter haut et fort le Pacte Présidentiel, seul projet capable de relever la France et d’assurer un véritable changement.

Libellés :

samedi, avril 21, 2007

L'Etat veut-il tuer Internet en France ?, par Philippe Jannet


Libellés :

vendredi, avril 20, 2007

PRÉSIDENTIELLE. JEAN-MICHEL BAYLET APPELLE AU RASSEMBLEMENT POUR RECONSTRUIRE LA FRANCE.


Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, à Pamiers (Ariège) avec une incroyable flamme, a appelé à l'union, au rassemblement, « comme l'ont voulu les radicaux dès le début pour soutenir la candidature de Ségolène Royal et son pacte présidentiel ». Des accents de tribun qui ont soulevé la salle et nourris de nombreux applaudissements alors même que Jean-Michel Baylet expliquait à tous qu'il fallait appeler un chat un chat, que la droite avait trois candidats, Le-Pen, Sarkozy et Bayrou. Trois candidats qui « cachent leur appartenance à la droite. Et pourquoi se renient-ils tant de la sorte (surtout Bayrou et Sarkozy) ? Je crois bien que c'est dans le bilan de ce gouvernement qu'il faut aller chercher cette volonté de se dissimuler ! » Des mots très durs, tant pour Nicolas Sarkozy, « un ministre de l'Intérieur qui n'ose même plus aller en banlieue », que pour François Bayrou, « le ministre qui a voulu abroger la loi Falloux et qui a fait que nous étions un million de personnes dans la rue pour sauver la laïcité dont il se réclame ! »

Pour Jean-Michel Baylet, face à ce bilan désastreux, « il est temps de reconstruire ». Et pour cela, il n'y a qu'une possibilité, le vote utile « avec une candidate magnifique qui, bien que maltraitée et persécutée, a fait preuve d'une détermination et d'une volonté sans faille, ne dérogeant pas à ses certitudes, qui sont celles de la gauche républicaine et laïque. »

Derrière Ségolène Royal, le président du Parti radical a plaidé « pour la fraternité laïque, une France plus juste socialement, une Europe qui se donne des fondements sociaux, et la nécessaire réforme des institutions », ajoutant même : « j'ai toujours été partisan d'une VIe République, car il faut mettre en accord nos institutions avec le droit. »

Des mots qui ont visé juste le cœur de cette assemblée.

« Il faut que nous l'installions le plus haut possible dès le premier tour », a conclu Jean-Michel Baylet.

Libellés : , , ,

jeudi, avril 19, 2007

Machines à voter = Machines à frauder!


L'édition du Parisien revenait hier sur la polémique qui agite Vauréal et Courdimanche, deux communes de l'agglomération qui ont décidé de recourir au vote électronique pour les élections présidentielles de dimanche.
Pour ma part, et comme je l'ai fait remarquer plusieurs fois ici sur mon blog, je partage les rétissences de Roger-Gérard Schwartzenberg, député PRG, du Val de Marne au sujet de ces machines.
A partir du moment où on peut accéder aux puces qui programment la machine de vote, il est très difficile de contrôler la validité du vote, en effet, les essais avant et après l'élection sont "bidons" dans le sens où une puce trafiquer peut très bien être programmée pour se comporter "normallement" avant et après le vote.
Par ailleurs, en-dehors du débat sur les risques de manipulations, qui existent aussi dans le cadre du vote papier. Le vote électronique a pour conséquence d'éloigner encore un peu plus le citoyen du processus démocratique, il n'y a plus de dépouillement public, ce n'est plus le citoyen qui compte, physiquement, les bulletins. Nous devenons un peu plus des handicapés électroniques incapables de faire quelque chose sans l'assistance de la machine!

revue de presse :

Polémique autour des machines à voter
Le Parisien - 18/04/2007 - 381 mots
Claire Guédon - DEVANT huissier et en présence du conseil municipal que les cinq machines à voter de Courdimanche seront testées et mises sous scellés cet après-midi. Ce moment solennel de la vie

Le vote électronique suscite de plus en plus de critiques
Libération - 19/04/2007 - 139 mots
1e EDITION
utiliseront des ordinateurs de vote. Par ailleurs, le référé liberté déposé par deux habitantes de Courdimanche (Val-d'Oise) contre l'utilisation d'ordinateurs de vote a été rejeté mardi par

Deux étudiantes déboutées dans le Val-d'Oise
Le Parisien - 18/04/2007 - 180 mots
Claire Guédon - -Pontoise a également eu à examiner une requête déposée en urgence par deux habitantes de Courdimanche (Val-d'Oise). Fanny et Leslie, deux étudiantes de 21 et 22 ans, contestaient l

Les ordinateurs de vote suscitent l'inquiétude
Le Progrès - Lyon - 19/04/2007 - 304 mots
détracteurs du vote électronique. Le tribunal de Cergy-Pontoise a débouté, mardi, deux habitantes de Courdimanche (Val-d'Oise). Le directeur de campagne du candidat UMP à la présidentielle, Claude Guéant

Des recours collectifs contre Issy-les-Moulineaux
Le Parisien - 18/04/2007 - 90 mots
C.G. - d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) la même technique que les deux requérantes de Courdimanche et se sont appuyés sur un formulaire type diffusé sur un blog politique. Les responsables

Vauréal parie aussi sur l'électronique
Le Parisien - 18/04/2007 - 91 mots
C.G. - LA VILLE socialiste de Vauréal a choisi comme Courdimanche de passer à l'ère électronique. La municipalité a acheté onze machines (une par bureau de vote et une supplémentaire en guise

En Bref
Le Parisien - 18/04/2007 - 295 mots
le portable d'un des employés pour unique butin. Les gendarmes de la brigade de Courdimanche et de la brigade de recherche de Cergy ont été saisis de l'enquête. Ils

Libellés : , ,

mercredi, avril 18, 2007

Mon discours lors du meeting de soutien à Ségolène Royal


A l’heure du choix, les radicaux de gauche votent Ségolène Royal sans réserves

Le parti radical de gauche du Val d’Oise s’est mobilisé sans réserve pour Ségolène Royal au cours de la campagne, ses responsables moi-même, Georges Clos et Jean-Claude Beliah, mais aussi les animateurs des cercles radicaux ont participé aux comités de campagne départementaux et locaux, et nous nous félicitons tous de l’accueil qui nous a été réservé par nos partenaires du PS et du MRC, que je tiens à remercier ici, ce soir.

Ce soir, la Gauche rassemblée est à la croisée des chemins, car, dimanche prochain, les électrices et les électeurs auront dans leurs mains la possibilité de donner à la France un projet de société plus juste, plus fort, plus solidaire et plus démocratique.
L'engagement des radicaux de gauche en faveur du pacte présidentiel de Ségolène ROYAL ne répond pas seulement à la volonté de rassembler une gauche qui, cette fois-ci, sera présente je n’en doute pas au second tour pour remporter la victoire.
Il s'explique, plus fondamentalement, par ceci que le projet politique, clair et cohérent, dessiné par Ségolène ROYAL, correspond simplement au programme radical-socialiste actualisé et modernisé.

Ségolène Royal propose une gauche rassemblée qui pense l'avenir en dehors de la lutte des classes, et sait que la liberté d'entreprendre est le meilleur ressort du progrès, lorsqu'elle sait se déployer sans oublier l'impératif de solidarité cher aux radicaux.
Ségolène Royal propose une gauche rassemblée attentive aux grandes transformations sociales, qui voit la France d'aujourd'hui telle qu'elle est, et pose qu'il n'est pas d'identité nationale légitime ailleurs que dans l'appartenance de tous les citoyens, quels que soient leurs origines ou leurs convictions, à une même République, également respectueuse des droits, de l'histoire et de la dignité de chacun.
Ségolène Royal propose une gauche qui refuse la fatalité de la séparation entre les gouvernants et les gouvernés, qui refuse l'excessive concentration des pouvoirs entre les mains d’une minorité, qui veut la réforme démocratique de nos institutions politiques pour une VIe République.
Ségolène Royal propose une gauche qui fait de l'éducation une priorité, de la VIe République une urgence, de la laïcité une exigence.

Le pacte présidentiel de Ségolène Royal place l’école en son coeur

Elle prône un redécoupage de la carte scolaire pour permettre une plus grande égalité à l’école. Les collèges et lycées assureront «un soutien scolaire gratuit dispensé par des répétiteurs». La candidate du rassemblement de la gauche souhaite aussi créer un service public de la petite enfance, limiter à dix-sept les élèves en CP et CE1 dans les ZEP, doubler l'allocation de rentrée scolaire, promouvoir la pratique artistique et rétablir le programme d'intégration des élèves handicapés, Handiscol.

Dans tout cela, les Radicaux de gauche retrouvent les points forts de leur programme de Rennes.

Le pacte présidentiel de Ségolène Royal fait de la VIe République une urgence

Ségolène Royal partage les valeurs républicaines des radicaux, et elle propose une VIe République plus démocratique et plus républicaine.

Or, les Radicaux dénoncent les institutions de la Ve République depuis l’origine et Gaston Monnerville, en particulier, en fut un adversaire résolu. La question de la réforme des institutions de la Ve n’est donc pas nouvelle pour les radicaux de gauche

Le pacte présidentiel de Ségolène Royal rappelle l’exigence de laïcité contre les fanatismes et les intolérances

Ségolène Royal s’est fermement engagée à défendre le principe de laïcité auquel les radicaux sont fermement attachés.

Les Radicaux de gauche sont aux côtés de Ségolène Royal parce que notre modèle républicain est aujourd'hui menacé par Nicolas Sarkozy qui a une vision communautariste de la société et qui veut sous-traiter la question sociale et les solidarités aux religions et aux communautés.

Le Radicaux de gauche sont aux côtés de Ségolène Royal parce qu'elle s'est engagée à abroger l'art. 84 de la loi d'août 2004 concernant le forfait communal, comme les radicaux le réclament dans leur programme de Rennes pour les présidentielles, et qui sera une priorité pour nos parlementaires.

En conclusion

Le vote du 22 avril devra sanctionner fermement la politique de la droite UMP-UDF, rassemblée dans l’UVO, ici, dans le Val d’Oise. Les électeurs et les électrices du Val d’Oise ne peuvent pas se laisser tromper par les postures prises par les candidats de droite pour essayer de les abuser. Le candidat Bayrou profite de la dérive ultra droitière du candidat Sarkozy pour se recentrer, mais il n’en reste pas moins un candidat de droite, incapable de porter les espérances de progrès du peuple de gauche. C’est pourquoi les radicaux de gauche regrettent que quelques personnalités de gauche se soient laissées abuser par ses sirènes.
Les radicaux de gauche du Val d’Oise avec Jean-Michel Baylet et Christiane Taubira- appellent les électrices et les électeurs qui croient en une république plus démocratique, plus laïque et plus universelle, croient en une Europe plus sociale et plus forte, veulent replacer l’humain et l’environnement au cœur de tout projet social ou économique, pensent qu’une gauche moderne répondra le mieux aux défis lancés à la France, à voter pour Ségolène Royal la candidate du rassemblement de la gauche, le 22 avril prochain, car c’est le seul vote qui peut changer les choses.

Libellés : , ,

Rendez-vous ce soir

GRAND MEETING DEPARTEMENTAL PS/PRG

Mercredi 18 avril à 20 heures

CERGY - Axe Majeur

Gymnase des Roulants

Libellés : , , ,

mardi, avril 17, 2007

A l’heure du choix, les radicaux de gauche votent Ségolène Royal sans réserves

La Gauche est à la croisée des chemins. Dimanche prochain, les électrices et les électeurs auront dans leurs mains la possibilité de donner à la France un projet de société plus juste, plus fort, plus solidaire et plus démocratique.
C’est dans cette perspective que la candidate du rassemblement de la gauche a fait 100 propositions aux Français dans lesquelles le PRG a retrouvé ses valeurs républicaines, laïques, solidaires et européennes.
Le vote du 22 avril devra sanctionner fermement la politique de la droite UMP-UDF, rassemblée dans l’UVO dans le Val d’Oise. Les électeurs et les électrices du Val d’Oise ne peuvent pas se laisser tromper par les postures prises par les candidats de droite pour essayer de les abuser. Le candidat Bayrou profite de la dérive ultra droitière du candidat Sarkozy pour se recentrer, mais il n’en reste pas moins un candidat de droite, incapable de porter les espérances de progrès du peuple de gauche. C’est pourquoi les radicaux de gauche regrettent que d’anciennes personnalités de gauche se soient laissées abuser par ses sirènes.
Les radicaux de gauche du Val d’Oise appellent les électrices et les électeurs qui croient en une république plus démocratique, plus laïque et plus universelle, croient en une Europe plus sociale et plus forte, veulent replacer l’humain et l’environnement au cœur de tout projet social ou économique, pensent qu’une gauche moderne répondra le mieux aux défis lancés à la France, à voter pour Ségolène Royal la candidate du rassemblement de la gauche, le 22 avril prochain.

Libellés : ,

samedi, avril 14, 2007

Echos du meeting Toulouse, avec JM Baylet et D. Strauss-Kahn

--- In prg-intranet@yahoogroups.com, "M Inquimbert"
<m.inquimbert@...> wrote:

Quelques mots simplement pour vous dire que le
meeting PS-PRG-MRC d'hier soir à Toulouse a eu un
grand succès autour de Dominique Strauss-Kahn, de
notre Président Jean-Michel Baylet, de Martin Malvy
(Président de la Région Midi-Pyrénées) et de Kader
Arif (premier fédéral du PS Haute-Garonne). Plus de
1000 militants et sympathisants de Midi-Pyrénées se
sont mobilisés. Le discours de notre Président
Baylet, prononcé avec toute l'énergie qu'on lui
connaît, a littéralement galvanisé les foules ...
Après un tour d'horizon des différents candidats de
droite, Jean-Michel Baylet a su valoriser notamment
dans son intervention quelques unes des grandes
propositions du Pacte Présidentiel qui s'inspirent
directement de nos orientations radicales.
« Jean-Marie Le Pen se dit ne plus être d'extrême
droite et pourtant il est comme le renard prêt à
bondir ... ». « Sarko fait sa campagne sur un bilan
calamiteux ... Sarko, c'est la droite qui laisse des
patrons comme Forgeard partir avec des chèques de 8,
5 millions d'euros après avoir mis en difficulté une
belle entreprise comme Airbus ». Dans son tour
d'horizon, le Président n'oublie pas d'évoquer
Bayrou « celui a qui amené un million de personnes
dans la rue pour défendre la laïcité et qui
aujourd'hui nous propose une politique sans débat,
sans projet, sans majorité ».
« Plus que jamais, c'est une élection qui se joue
sur des valeurs, les valeurs de la gauche ... Nous
radicaux, nous ne pouvons que nous réjouir de
retrouver dans le Pacte Présidentiel de Ségolène
Royal les valeurs que nous défendons depuis toujours
... Le projet de charte de la Laïcité à intégrer
dans
la Constitution ... le projet de mettre en place la
VIème République ... ». Un peu plus loin il dénonce
les récupérations « scandaleuses » de la droite et
rappelle cette vérité historique qui fait très chaud
au cœur des Toulousains : « Jaurès n'a jamais écrit
dans le Figaro ... mais dans La Dépêche du Midi ! ».
Le mot de conclusion de cette remarquable soirée qui
a su donner sa juste place aux valeurs que nous
défendons, nous la donnons à Dominique Strauss-Kahn
qui avec simplicité et force donne tout le sens du
verbe voter : « Nous ne votons pas que pour
nous-mêmes mais aussi pour les autres » ...
sous-entendu pour que ce vote aboutisse à la défense
des plus faibles d'entre-nous. La justice sociale
c'est la valeur fondamentale de la gauche,
aujourd'hui, elle éclaire et rend lumineuse toutes
les propositions du Pacte Présidentiel. Que les
indécis n'hésitent plus, la gauche, la vraie gauche
est bien de retour. Votons Ségolène Royal dès le
Premier Tour !

Alexandre Marciel
Président du Cercle PRG de Toulouse

--- End forwarded message ---

lundi, avril 09, 2007

Rapport de M. Rocard sur le numérique



"République 2.0. Vers une société de la connaissance ouverte".

Libellés : , ,

samedi, avril 07, 2007

A propos de Tapie


Le président du Parti radical de gauche, Jean-Michel Baylet, interrogé par France3 Sud le 05/04 juge "pitoyable" l'attitude de Bernard Tapie.

Libellés :

Mahomet "flouté" dans un manuel d'histoire pour les collèges



Je suis choqué à double titre par la duplicité et l'inconséquence des éditions Belin.
D'abord en tant que professeur d'histoire-géographie car à l'évidence l'éditeur a trompé les enseignants en leur envoyant un manuel "correct" et ont fait leur petite manipulation de floutage après, au surplus il aurait refusé de reprendre les manuels trafiqués. La décision de l'éditeur est aussi contraire à la démarche de l'historien qui a pour objet, entre autre, de combattre l'obscurantisme des coutumes et des traditions. Ensuite, en tant que partisan résolu de la laïcité, cette dérive et ce manque d'éthique sont la porte ouverte à toute les manipulations, demain les éditions Belin vont peut-être modifier les manuels de SVT pour ne pas "choquer" les convictions des élèves sur la création du monde!!!
Le rôle de l'école publique, laïque et gratuite c'est justement de lutter contre les préjugés et de déconstruire les représentations des élèves pour leur permettre d'accéder au savoir et à la connaissance.
Cette affaire aura au moins la vertu de nous rappeler le danger qu'il y aurait à "privatiser" notre système éducatif comme rêve de le faire le candidat Sarkozy.



lire aussi
l'article du Figaro
l'article du Nouvel Obs'
l'article de la Revue républicaine



Libellés : , , ,

Anticor

anticorlogo



L'association Anticor (anti-corruption) s'est fait une spécialité de débusquer les tricheurs, les voleurs et les sans morale. Elle distribue les mauvais points à tous ceux qui contournent la loi et le fait savoir. L'association milite aussi pour la lutte contre les paradis fiscaux, la règlementation du lobbying ou la suspension de marchés publics à une entreprise condamnée pour avoir versé des pots de vin.


Cette semaine, elle a primé les candidats à la présidentielle qui s'engagent en matière de lutte anti-corruption en accordant trois mentions spéciales et un carton rouge.

Au palmarès, Ségolène Royal, mention "éthique", François Bayrou, mention "République", et Dominique Voynet, mention "transparence", qui ont chacun souscrit aux treize propositions d'Anticor pour une "révolution éthique". Les trois s'engagent notamment pour le non cumul des mandats, le renforcement des Chambres régionales des comptes, mais surtout – c'est la mesure phare – pour "l'inéligibilité définitive des élus condamnés pour délits financiers".

"Ils promettent sur les objectifs, mais chacun avec sa méthode", explique Séverine Tessier, présidente d'Anticor et membre du PS. François Bayrou propose une inéligibilité de 10 ans. Ségolène Royal, elle, préfère "faire de l'absence de condamnation pour délits financiers, une condition d'éligibilité". Une manière de prendre la question à l'envers, qui ne figure pas dans le Pacte présidentiel de la candidate socialiste.

Parallèlement, Anticor a décerné son prix "bonnet d'âne" à Nicolas Sarkozy. "Il est le seul grand candidat républicain à ne pas nous avoir répondu. Par ailleurs, il refuse d'être transparent sur son patrimoine et a recyclé à l'UMP des élus condamnés comme Alain Juppé, Patrick Balkany et Alain Carignon, explique encore Séverine Tessier. Sarkozy traite de "racaille" les gens des quartiers défavorisés, alors que les personnalités de droite qui ont été condamnées ont toujours eu la faveur de l'UMP. Tout candidat condamné ne doit plus pouvoir avoir des responsabilité d'élu (un schéma qui s'applique bien aux fonctionnaires !), le cumul des mandats devrait être interdit, nous attendons avec impatience la réponse sa réponse à l'association."

Et dire que c'est le même Sarkozy qui clame que les socialistes défendent les fraudeurs ! Avec lui, tout devient possible.

Pour en savoir plus, voici le lien du site :

http://anticor.org

Libellés :

jeudi, avril 05, 2007

Tapie exclu du PRG pour son soutien à Sarkozy

Le président du Parti radical de gauche Jean-Michel Baylet juge "pitoyable" l'attitude de Bernard Tapie et dit ressentir "beaucoup de tristesse et de déception".

Quand on a été Ministre de François MITTERRAND, quand on a porté haut et fort les valeurs du radicalisme, on n'a pas le droit de se commettre avec Nicolas SARKOZY.

A partir de ce jour, Bernard TAPIE n'est plus des nôtres…

Taubira dénonce un ralliement inconcevable

De son côté, Christiane Taubira, ancienne candidate du PRG à la présidentielle de 2002, a déploré jeudi "le ralliement" de Bernard Tapie à Nicolas Sarkozy.
"Ce ralliement n'est pas politiquement concevable", a déclaré la députée de Guyane dans un communiqué.
Selon Christiane Taubira, membre de l'équipe de campagne de Ségolène Royal, "il n'y a pas de passerelle possible entre le radicalisme, son exigence républicaine pour l'égalité des droits, son enracinement dans la laïcité et son idéal de concorde d'une part et d'autre part la vision guerrière de Nicolas Sarkozy, son communautarisme furtif, son opportunisme de carrière, sa manie de restreindre les libertés, ses logiques d'affrontement social, des politiques d'inégalités".

Libellés : , , , ,

mercredi, avril 04, 2007

Tchat avec Christiane Taubira sur Désir d'avenir

Retrouvez l'intégralité du Tchat de Chritiane Taubira sur Désir d'avenir d'aujour'hui sur son blog :
http://taubira2007.over-blog.net/article-6287069.html

Libellés : , , ,

Sarkozy désigné "bonnet d'âne"

Nicolas Sarkozy a hérité du "bonnet d'âne" de l'association Anticor, qui remettait mercredi son prix spécial présidentielles 2007. L'association, qui regroupe "des élus de toutes tendances politiques décidés à combattre la corruption et à réhabiliter la politique", a adressé à l'ensemble des candidats un questionnaire sur leurs objectifs en la matière. "Non seulement il n'a pas répondu à nos questions, mais il n'a pas non plus communiqué publiquement sur son patrimoine personnel", a déclaré la présidente de l'association. Le jury, qui attribue chaque année une "casserole d'or" aux politiques condamnés pour corruption, a attribué en outre un prix spécial avec mention à François Bayrou, Dominique Voynet et Ségolène Royal. Parmi les personnalités composant le bureau de l'association Anticor figurent Christiane Taubira, candidate PRG à l'élection présidentielle de 2002, Corinne Lepage, ancien ministre de l'Écologie, et Eric Halphen, juge d'instruction.

Libellés : ,

Forum présidentiel du nouvel obs

La campagne pour l´élection présidentielle.
Aujourd'hui de 10h00 à 11h30
Avec Jean-Michel Baylet,
président du Parti radical de gauche, sénateur du Tarn-et-Garonne, président du groupe La Dépêche du Midi

Question de : Alceste
Bonjour M. Baylet, Pensez-vous que les débordements verbaux de Sarkozy (racaille, Karcher...) sont partiellement responsables de l�agressivité de certains jeunes (à la gare du Nord ou ailleurs)? Jean-Louis (Paris).
Réponse : Incontestablement, la manière dont M Sarkozy s´adresse aux jeunes pose un problème et particulièrement ceux de la banlieue, qui sont systématiquement montrés du doigt et qui le ressentent comme une volonté de marginalisation supplémentaire à leur encontre de la part de l´ex ministre de l´intérieur, dont la responsabilité est pourtant, certes, d´assurer l´ordre, mais aussi la cohésion sociale.

Question de : PEL
La droite UDF-UMP a multiplié les attaques contre la laïcité durant 5 ans mais aussi bien le PS que le PCF ne s´en sont pas montré d´ardents défenseurs. Comment les radicaux de gauche peuvent-ils peser sur une majorité de gauche pour garantir le respect de ce principe fondamental de notre pacte républicain?
Réponse : La laïcité est consubstantielle du radicalisme et aussi un des fondements de la République. Tout au long de leur histoire, les radicaux ont mené le combat pour la laïcité qui est plus que jamais une valeur d´actualité et en tout cas la seule qui puisse résoudre les maux dont souffre la société française et surtout les dérives communautaristes, nationales et intégristes. L´application de la laïcité permettrait aussi, au-delà de nos frontières, de mettre fin aux conflits dans le monde, qui ont la plupart du temps des origines ethniques, nationalistes et religieuses. Le PRG en a fait un point important de l´accord passé avec Ségolène Royal.

Question de : XL
Ségolène Royal s´est prononcée en faveur d´une VIe République, quel est le point de vue du PRG sur cette question?
Réponse : Il y a longtemps que les radicaux sont partisans de la VIème République et d´un vrai régime présidentiel à la française. Il y a quelques années, j´avais été parmi les premiers en France à poser cette question dans un livre paru à l´époque. Plus récemment, les députés et sénateurs radicaux ont déposé en même temps sur les bureaux du Sénat et de l´Assemblée une proposition de loi sur la VIème République... qui n´a hélas jamais été appelée en discussion.

Question de : eurofan
Les Radicaux de Gauche ont fait campagne en faveur du oui pour le traité constitutionnel européen. Quelles solutions proposent-ils pour relancer la construction européenne?
Réponse : Les radicaux regrettent que le non l´ait emporté, mais on a parlé de tant de choses pendant cette campagne référendaire là !! Nous soutenons les propositions de Ségolène Royal pour donner un nouveau souffle à l´Europe.

Question de : Titeuf
Ségolène Royal semble très favorable à la décentralisation, pourtant les dernières mesures dans ce sens ont eu des résultats désastreux : désengagement de l´Etat, hausse de la fiscalité locale, etc. Quelle est votre position sur ce sujet?
Réponse : Nous sommes d´ardents partisans de la décentralisation. La vraie décentralisation telle que réalisée par F. Mitterrand et G Defferre en 1981, qui consistait à transférer des compétences fortes vers les collectivités, afin de rapprocher le pouvoir des citoyens, et de donner à celles-ci de véritables moyens pour les exercer. La décentralisation sous Raffarin est tout le contraire de cela. L´Etat se contentant de transférer des charges vers les collectivités sans les compensations nécessaires. Ce qui altère gravement la capacité d´action de ces dernières.

Question de : Internaute
M. BAYLET, SI vous deviez relever une mesure radicale dans le Pacte présidentiel de ROYAL, ce serait laquelle ?
Réponse : La nouvelle approche de l´économie fondée sur l´entreprise.

Question de : Internaute
Les Radicaux auront-ils des ministres dans un gouvernement de gauche ? Combien ? Mme Taubira en sera-t-elle ? Y pensez-vous vous même ? Et si vous êtes ministre, resterez-vous président du PRG ?
Réponse : Remportons déjà la victoire, et c´est ce qui compte. Nous parlerons après de tout cela.

Question de : marie
Qaund on écoute à la base les électeurs de gauche, la plupart semblent favorable à ce que Mme Royal et Mr Bayrou travaillent ensemble, ne serait ce que pour battre Mr Sarkozy. Alors autant à la base on sent que les lignes et les clivages traditionneles bougent, autant dans les appareils de partis on sent encore plus de rigidité et une opposition farouche à ce type d´alliance pourquoi ?
Réponse : La démocratie, c´est le débat et les échanges sur les projets permettant aux citoyens de faire de véritables choix. Il faut donc une majorité et une opposition. Et ce, d´autant plus que les institutions de la Ve République favorisent les clivages. Dire qu´on va gouverner avec la droite et la gauche est un rêve qui peut sembler séduisant, mais qui se heurte aux réalités institutionnelles et électorales. Car voter, c´est choisir.

Question de : Scanderas
Bonjour! quel est le chemin parcouru par le PRG depuis l´élection présidentielle MEMORABLE de 1981? Je souviens du MRG, de Robert Fabre ...
Réponse : Nous sommes clairement ancrés à gauche. Et c´est la raison de notre choix en faveur de Ségolène Royal. Le PRG est toujours à l´avant-garde des évolutions de la société et il se réjouit qu´aujourd´hui, il retrouve dans le programme de S. Royal des idées qu´il a toujours défendues.

Question de : aal
N´est il pas temps que Mme Royal s´attaque de façon plus virulente à Mr Sarkozy ?
Réponse : Je crois que l´actualité de ces jours-ci répond bien à votre question : S. Royal a vertement remis en place N. Sarkozy .Même si les radicaux pensent toujours que le débat d´idées est préférable aux querelles de personnes. Mais à force d´être attaqué, il faut bien répondre.

Question de : aal
N´est il pas temps sur les derniers jours avant le premier tour que Mme Royal affirme de façon CLAIRE et SIMPLE ( comme le fait si bien Srakozy ) les grandes lignes de son programme qui apparait pour beaucoup d´electeurs de gauche peu intelligible ?
Réponse : S. Royal, lors de son discours de Villepinte, a présenté les cent propositions de son programme. Hier, elle a fait savoir qu´elle déclinerait chaque jour ses propositions et un résumé est distribué par les militants à partir de cette semaine. Les principaux axes de son programme : le pouvoir d´achat garanti, la réussite éducative et culturelle, la santé pour tous et la sécurisation des retraites, la lutte contre les violences, l´excellence environnementale, la VIe république, un nouveau souffle pour l´Europe. Bien entendu, chacun de ces grands chapitres fait l´objet de propositions concrètes.

Question de : Internaute
Bon, c´est perdu avec SR et donc allez vous vous rapprocher de F. Bayrou?... Merçi
Réponse : Vous vous trompez, Ségolène Royal a toutes les chances, et chaque jour de plus en plus, de remporter cette élection. Les radicaux sont d´ailleurs mobilisés pour sa victoire ... c´est d´ailleurs autour d´elle que se fait le rassemblement puisque, je vous le rappelle, elle est la candidate de 3 formations politiques : le PRG, le PS et le MRC.

Question de : jacqueline
je rigole car hier sur le forum valérie pécresse ( porte parole de l´ump et députée des yvelines ) un homme lui pose cette questions je suis noir et je vais voter nicolas sarkozy pensez-vous qu´il est raciste , la réponse de valérie pécresse , je ne le pense pas il n´est pas raciste . je me pose questions pourquoi ordonne t´il des interpellations des affricains et des noirs en france sur les jeunes des cités qui pourtant sont français ...et tout ses controles d´icelle sur des jeunes français !
Réponse : Il ne faut pas qu´il y ait de discrimination à l´égard de qui que ce soit et surtout pas à l´égard des jeunes des cités, et la laïcité dont se réclament les radicaux est le meilleur rempart car elle se fonde sur la tolérance, le respect d´autrui et l´égalité entre les hommes quelque soit leur origine.

Question de : Internaute
bonjour, ne trouver pas un peu molle et confuse la campagne de sroyal? l´électorat de gauche a du mal s´y retrouver! il est possible qu´une frange des électeurs qui voteront s royal votent plus pour s royal non pas par conviction mais pour faire barrage a sarkozy et bayrou? qu´en pensez-vous?
Réponse : La campagne de S Royal est celle d´une femme de convictions et déterminée, clairement à gauche et résolument moderne. Quelles que soient vos motivations, vous avez raison de voter pour elle.

Question de : Internaute
Monsieur, Je suis tres favorable au mandat unique et a la reduction de "train de vie" ceci restaurera la confiance quelque peu malmené des citoyens français envers la classe politique.
Réponse : C´est exactement la proposition de S Royal.

Question de : Internaute
Que pensez vous de la prestation de Ségolène Royal à la TV hier ? Il me semble qu´elle ne parle pas beaucoup pour les handicapés et les paraplegiques ainsi que des agriculteurs. il me me semble qu´elle devrait occuper le terrain sur ses questions et ne pas laisser à la droite cet espace.
Réponse : S. Royal est particulièrement attentive à ceux qui souffrent de handicap, elle est favorable à un renforcement des structures d´accueil et soutiendra les associations dédiées à leurs problèmes. Quant aux agriculteurs, ils ont naturellement son soutien et elle prône, entre autres, une agriculture qui assure une alimentation de qualité respectueuse de l´environnement.

Question de : Internaute
Bonjour, j´avais voté Taubira et j´aurai aimé le faire à nouveau!! Pourquoi avoir refusé qu´elle se présente? Merci.
Réponse : 2002 nous a laissé un très mauvais souvenir; je ne souhaite jamais revivre cela et c´est la raison pour laquelle nous avons décidé de soutenir dès le premier tour S. Royal. D´ailleurs, C. Taubira mène une campagne active en sa faveur et je vous encourage à faire de même.

Question de : Internaute
Bonjour, Comment concilie-t-on vie politique et direction d´un groupe de presse? Avez-vous parfois des conflits entre ces deux responsabilités et comment les conciliez vous? Merci.
Réponse : Nous sommes hélas peu nombreux dans la vie publique à avoir une activité professionnelle, ce qui fait qu´on reproche souvent aux hommes politiques d´être coupés du monde de l´entreprise et de la société civile. C´est la raison de mon choix, qui est lourd en charge de travail, je vous l´accorde, mais cohérent avec ma manière personnelle de ressentir la société. Quant au conflit entre ces deux responsabilités, il n´existe pas dans la mesure où j´ai pris toute précaution pour que ma vie professionnelle et ma vie publique ne se heurtent jamais.

Question de : Internaute
que pensez vous de la couverture bleue blanc rouge de SARKO ESQUE UNE action a éte intentee contre cette anomalie merci
Réponse : Je pense que c´est une appropriation excessive du symbole républicain. Le drapeau tricolore appartient à la nation toute entière.

Question de : Internaute
Pourquoi la presse est t elle si complaisante avec les mensonges et les provocations du candidat Sarkozy ?
Réponse : En France, la presse est libre même si nous pouvons constater que Sarkozy - généralement - est loin d´y être maltraité...

Question de : Internaute
il me semble que les sondages commencent peu a peu de se rapprocher de la vérité sur les scores (BVA) ce matin
Réponse : Les sondages ne donnent qu´une photographie approximative de l´opinion à un moment donné. Ce qui compte c´est le 22 avril, jour de l´élection, le score que fera S Royal.

Question de : Internaute
Souhaitez vous une réforme des régimes spéciaux des retraites?
Réponse : La priorité est la revalorisation des petites retraites et la fixation d´un minimum de pension garantie s´approchant du SMIC. Pour les régimes spéciaux, il est prévu d´ouvrir une large négociation avec les partenaires sociaux.

Question de : Internaute
que pensez vous de Bernard Tapie?
Réponse : Bernard Tapie est un homme sympathique, il a un talent extraordinaire.

Question de : Internaute
Pensez vous que Nicolas Sarkozy est dangereux?
Réponse : Je pense que certains de ses propos tendant à créer des tensions entre les Français sont effectivement dangereux.

Question de : Internaute
de richard, continuer votre combat pour Ségolène Royal c´est la meilleure ! les français sont fatigués de 5 ans de gournement de droite, de privations ils ne peuvent pas en redemander pour 5 ans!
Réponse : Je suis bien d´accord avec vous, faites comme nous une campagne active pour elle. C´est la seule façon d´obtenir un vrai changement.

Question de : Internaute
Pensez vous que la France doit être réformée et comment?
Réponse : La réforme est nécessaire mais il faut y associer les citoyens pour la réussir, c´est la démarche de démocratie participative qu´a enclenchée S Royal.

Question de : Internaute
Quelle est selon vous la différence entre Sarkozy et Bayrou?
Réponse : Ils sont les représentants de deux courants de la droite française.

Question de : Internaute
Les liens entre Mr. Sarkozy et bon nombre de média franaçsis sont manifestes. Que compte faire Ségolène Royal pour éviter ces confusions, voire collusions ?
Réponse : J´ai déjà répondu tout à l´heure à une question sur le même sujet.

Question de : Internaute
Qu´est-ce qui justifie aujourd´hui l´existence du PRG alors qu´il existe au sein du PS une place pour un courant réformateur laïque et républicain ? Ne seriez-vous pas plus influent dans une telle structure ?
Réponse : Ce qui caractérise la vie politique française est une grande diversité d´opinions et donc de partis qui les représentent. Le Radicalisme est un courant historique de la vie politique française qui s´est fondé sur la construction de la République et la défense de la laïcité. Quand on voit les problèmes de la société, il est important par les temps qui courent que ce parti existe en tant que tel.

Question de : Heors
Ne trouvez-vous que le décallage s´intensifie entre la direction des partis et leur base ? Au PRG notamment où la direction nationale ne me semble pas en accord avec la majorité de ses adhérents plus portés à voter pour M. Bayrou.
Réponse : Le choix de notre parti a été clair puisque lors de notre congrès, par un vote à bulletins secrets, les 2/3 des participants ont choisi de soutenir S Royal dès le 1er tour. Il n´y a donc aucun décalage entre la direction et les militants.

Question de : Internaute
DE JOSEPH UNE pétition est lancée contre la proposition de Sarkod´instaurer une franchise a la secu petition que j´ai signée!
Réponse : La franchise pour les remboursements de frais de santé, est source d´inégalités contradictoires avec la CMU, ne marche pas car au de-là de cette franchise elle ne produira aucun effet de ralentissement des dépenses de santé. Comme S Royal nous sommes complètement opposés à cette proposition de Sarkozy. Il est 11h35, ce tchat se termine, merci au nouvel OBs de m´avoir invité et merci aux nombreux internautes d´avoir participé.

Question de : Internaute
Monsieur, Je ne vote plus, Motif : de l´extrème gauche à l´extrème droite,il n´y a que des faux jetons.
Réponse : Vous avez tort, la démocratie est un bien précieux, envié par beaucoup, qui a été conquise souvent au prix du sang et le choix des dirigeants par les citoyens en est l´expression la plus forte.

Libellés : , ,

mardi, avril 03, 2007

Sarko contre France 3 (suite)



Mes autres billets sur le sujet :

Sarkozy et France3 (suite)


Sarkozy menace la direction de France 3

Libellés : ,

lundi, avril 02, 2007

Faurisson est bien un "faussaire" de l'histoire

Le parquet a abondé dans le sens de Robert Badinter, poursuivi en diffamation par l'universitaire négationniste, qu'il avait traité de "faussaire de l'histoire". Délibéré le 21 mai.

Le parquet de Paris a conclu lundi 2 avril que Robert Faurisson, maintes fois condamné pour négationnisme, était bien "un faussaire" de l'histoire, comme l'a affirmé en novembre 2006 l'ancien ministre Robert Badinter, ce qui lui vaut d'être poursuivi en diffamation par l'ancien universitaire.
Le jugement civil du tribunal a été mis en délibéré au 21 mai.
Le procès avait débuté le 11 mars mais, en raison de la longueur des débats, le tribunal avait reporté à lundi les réquisitions et les plaidoiries. L'ancien maître de conférence à Lyon III estime que Robert Badinter l'a diffamé le 11 novembre dans une émission d'Arte lorsqu'il a affirmé que "le dernier procès" qu'il avait plaidé avant de devenir garde des Sceaux en 1981 "c'est le procès contre Faurisson". "J'ai fait condamner Faurisson pour être un faussaire de l'histoire", avait-il dit.
Robert Badinter faisait référence à un jugement du 8 juillet 1981. Robert Faurisson avait été condamné pour avoir notamment déclaré qu'"Hitler n'a jamais ordonné ni admis que quiconque fût tué en raison de sa race ou de sa religion".
"Douches"

Lors de la première journée d'audience, Robert Faurisson, 77 ans, a maintenu que l'Holocauste était un "mensonge historique", comparant les chambres à gaz à de simples "douches". Il a déjà été condamné pour ces déclarations.
"Faussaire de l'histoire : cette expression correspond très exactement à la réalité", a répété à la barre l'ancien président du Conseil constitutionnel qui a également évoqué avec émotion la déportation et l'extermination de membres de sa famille, dont son père, alors qu'il allait avoir 15 ans.
"Le négationnisme est l'une des pires entreprises de faussaires de l'histoire. Tout à coup, cela voudrait dire qu'il n'y a plus de morts, qu'il n'y a plus d'assassins, que les Juifs sont morts pour rien, morts par hasard", a déclaré Robert Badinter.
La défense de Robert Badinter a demandé, fait rare, que le procès soit filmé, ce qu'elle a obtenu. Des historiens de renom telle que Nadine Fresco, chercheur au CNRS, sont venues démontrer au tribunal, exemples à l'appui, que Robert Faurisson agissait en "faussaire professionnel".

source : nouvelobs.com

Libellés : ,

dimanche, avril 01, 2007

Mon blog censuré en Chine


J'ai découvert par le biais du blog de Tristan Mendès-France un site hollandais qui permet de vérifier si mon blog est accessible ou censuré en Chine, et bien devinez quoi... La Chine communiste censure les républicains laïques de gauche, je savais que le PCF version Marie-Georges Buffet avait un problème avec la République laïque, maintenant je découvre que le parti communiste Chinois considère lui aussi que je constitue une menace pour sa dictature totalitaire.
La démocratie a encore du chemin à faire en Chine...

Libellés :

Sarkozy et France3 (suite)


En tout cas, Nicolas Sarkozy n'est pas réconcilié avec France 3. Après avoir menacé de quitter France Europe Express la semaine dernière, il a eu maille à partir le 28 mars dernier avec l'édition régionaledu 19/20 de France 3 Nord Pas-de-Calais.
source : 20minutes.fr


Libellés : ,

Où en est la e-démocratie face à Internet et au vote électronique ?

Outil a peine balbutiant lors de la précédente campagne présidentielle, Internet occupe une place centrale dans la vie politique depuis la campagne référendaire sur le TCE. Du site officiel des partis, aux blogs des candidats, en passant par les tchats sur les sites de presse, l’outil semble incontournable. Mais malgré la défense des nouvelles technologies par tous les politiques pour moderniser la démocratie, l’utilisation du vote électronique soulève de nombreuses questions.

C’est la première fois qu’Internet est utilisé de façon massive et coordonnée dans la campagne présidentielle. En 1995, l’outil était encore balbutiant. En 2001, lors des Municipales, moins de 1% des listes étaient présentes sur le Net et en 2002 la cybercampagne avait été modeste si on la compare à l'ampleur de la campagne actuelle. Aujourd’hui tous les candidats aux présidentielles ou aux législatives ont un site web officiel ou un blog et tous les sites de presse en ligne proposent des dossiers thématiques de grande qualité consultables en un seul clic et interactifs, avec par exemple des forum et des espaces de commentaires sur les articles proposés.

Les grands quotidiens nationaux ou locaux comme le Monde, Le Parisien, Le Nouvel Obs ou La Dépêche du Midi entre autres proposent même un espace à part entière exclusivement consacré aux élections. Tous les organismes de sondages se sont également dotés pour l’occasion d’outils automatiques très performants. Estimation des résultats, analyses à chaud, premières enquêtes d’intention de vote pour le second tour, on peut trouver ce genre d’informations sur www.ipsos.fr, 2007.tns-sofres.com ou www.election-politique.com. Un grand nombre de site d'information et de discussion se sont aussi créés à l'occasion du débat présidentiel, comme www.pourquivoter.com, www.presidentielles-2007.net, blogonautes.blogomaniac.fr, www.electionspresidentielles.fr, pour suivre les débats, décortiquer les programmes et aider les internautes à se forger une opinion.

Internet a donc su trouver sa place dans le débat public, et contribue désormais à l'organiser, par contre les évolutions technologiques sucitent plus de réserves concernant le vote électronique que certaines comunes mettent en place cette année. Une pétition a été lancée contre le vote électronique et Roger-Gérard Schwartzenberg, député PRG du Val de Marne a déjà adressé une lettre au ministre de l'Intérieur, qui est aussi candidat aux élections présidentielles, pour lui exprimer ses craintes au sujet du vote électronique.

Libellés :

sites&blogs Annuaire politique