Le blog de l'actualité radicale de Pascal-Eric Lalmy

Mon ancien blog sera consacré à partir de la rentrée à l'actualité politique. J'ai désormais un nouveau site personnel http://lalmy.unblog.fr/

Ma photo
Nom :
Lieu : Osny, Val d'oise, France

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal de Osny et président du PRG95, mes blogs illustrent la diversité de mes engagements.

Retrouvez-moi sur mon nouveau site personnel

Lalmy 2008

mardi, juin 12, 2007

Non à la TVA sociale



La TVA sociale est l'archétype la fausse bonne idée. La démonstration consiste à faire croire qu'en baissant les charges sur le travail et en augmentant la TVA pour financer la couverture sociale on va d'une part améliorer la compétitivité de nos entreprises et d'autre part compenser le dumping social pratiqué par certains pays en taxant les produits importés. Si la démonstration parait simple et évidente, elle n'en est pas pour autant juste. En effet, ce mécanisme ne permettrait pas d'atteindre le premier objectif, et n'aurait qu'une efficacité très limitée concernant le second.
Ainsi, réduire les cotisations sociales pour alourdir la TVA c'est transférer le financement de la couverture sociale des travailleurs vers les consommateurs et renchérir les produits "bon marché" importés. Mais, in fine, ce sont toujours les Français qui payent pour la protection sociale, sauf que les plus modestes (en particulier les chômeurs et les inactifs) vont subir directement les hausses de TVA sans pour autant bénéficier des baisses de charges, les Français les plus pauvres et les personnes âgées vont donc subir une baisse de leur niveau de vie. En plus, la TVA n'est pas un droit de douane et sa hausse sera rapidement compensée par des hausses de salaires. Le seul résultat sera un alourdissement de la fiscalité supportée par tous les Français pour subventionner toutes les entreprises...

Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche (PRG), s'est déclaré "tout à fait hostile" à la TVA sociale car elle est "injuste"

Libellés : , ,

sites&blogs Annuaire politique